Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sport

sport

Rio 2016 : le Ghana envoie des nageurs aux jeux pour la première fois

Rio 2016 : le Ghana envoie des nageurs aux jeux pour la première fois

Ghana

Sur la scène sportive internationale, le Ghana est beaucoup plus connu pour les performances de ses sélections nationales de football. Une perception que les nageurs Abeiku Jackson et Kaya Forson veulent changer.

A peine âgés de 16 et 14 ans, Jackson et Forson s’aligneront à Rio sur l‘épreuve reine de la natation, le 50 m nage libre. Tous deux ont pris part l’année dernière aux championnats du monde.

Ils n’ont pas pu réaliser les minima pour les jeux, mais doivent leur présence à Rio au système d’universalité qui offre la qualification aux deux nageurs les plus rapides d’un pays.

Le meilleur chrono d’Abeiku sur 50 m nage libre est à près de 4 secondes du record du monde du brésilien Cesar Cielo. A Rio, il ne compte pas faire de la figuration malgré face aux meilleurs nageurs du monde.

“Pour les prochains Jeux olympiques mon principal objectif est d’aller en demi-finale, prouver que je suis le meilleur au Ghana et le meilleur au monde. Et bien leur montrer mon talent. Il faut s’engager dans le sport, bien identifier ses objectifs par soi-même, sinon je ne pense pas que vous êtes un nageur complet,” a déclaré Abeiku Jackson, jeune nageur ghanéen.

C’est la peur de l’eau de son père qui a amené toute la famille dans les piscines en 2003. Aujourd’hui, il est l’entraîneur de ses trois fils et de l‘équipe nationale du Ghana.

“Être un entraîneur et être un père en même temps ce n’est pas facile. C’est un peu difficile non pas tant pour moi, mais pour mon fils parce que vous êtes en face de lui en permanence. Vous êtes en face de lui comme son père, comme son entraîneur, comme son nutritionniste, comme son agent… Et parfois, vous sentez que l’enfant est troublé. En tant que père parfois vous avez besoin aussi de prendre du recul et demander conseil à d’autres personnes. Pour les trois prochains Jeux olympiques, il va participer en 2016. En 2020, il va atteindre les demi-finales et en 2024, il va remporter la médaille,” a indiqué Kodwo Abbiw Jackson, père et entraîneur de Jackson.

Dans le plan de développement du sport en Afrique, la natation est souvent reléguée au second plan.

Voir plus