Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sport

sport

Rio 2016 : le champion d'Afrique malien de taekwondo peaufine sa préparation

Rio 2016 : le champion d'Afrique malien de taekwondo peaufine sa préparation

Mali

Pour peaufiner sa préparation physique en vue des Jeux olympiques de Rio, le taekwondoïste malien Ismael Coulibaly basé à Montpellier en France, a opté pour un retour aux sources.

Ici à Bamako la capitale du Mali, il s’entraîne dur chaque jour pour atteindre son objectif : offrir à son pays sa première médaille olympique.

“Etant jeune, j’ai arrêté les études pour ce sport, franchement, je regrette beaucoup, mais d’un autre côté, je ne regrette pas, car je suis l’un des meilleurs athlètes au monde, sur ce, je ne regrette pas trop, et ma famille,  je sais qu’elle est fière de moi. Je vais continuer à me battre, j’ai promis d’être médaillé olympique, et je l’aurais Inch’Allah (si Dieu le veut), la médaille olympique,” a déclaré Ismael Coulibaly, taekwondoïste malien.

A Bamako, Ismael a retrouvé son premier formateur qui l’a repéré à l‘âge de 5 ans dans un quartier populaire de la ville. Les deux hommes gardent des liens très forts, qui vont au-delà du sport.

“Le sens de ce sport n’est pas seulement d’apprendre à se battre, mais il a aussi une grande part d’humanisme, on éduque les enfants comme si c’etait les nôtres. C’est une personne qu’il faut encourager et guider dans son travail. Ça a été le cas pour Ismael, il allait au combat, se faisait battre, se décourageait, pleurait, mais avec tout ça, il n’a pas arrêté,” a expliqué maitre Drissa Coulibaly, premier entraineur d’Ismael Coulibaly.

Agé de 23 ans, Ismael Coulibaly est champion d’Afrique en titre dans la catégorie des moins de 80kg. Lors des championnats du monde de taekwondo en 2015, il avait remporté la médaille de bronze. Dès le 17 août prochain, il sera sur les tatamis de Rio pour conquérir sa première médaille olympique.

Voir plus