Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sci tech

sci-tech

L'application ShoOwer au Cameroun

L'application ShoOwer au Cameroun

Cameroun

Samuel Bamal, cet ingénieur camerounais a créé une application qui permet à une personne de se retrouver en tout lieu.

ShoOwer est une plateforme qui se veut être une boussole qui oriente son utilisateur vers toute l’information dont il a besoin. Qu’il s’agisse d’une pharmacie, d’un commerce, d’un service administratif ou d’une boulangerie

« Notre start-up est une application mobile qui offre des services aux entreprises de marketing géolocalisées, donc pour un usager normal, cela lui permet de retrouver  un emplacement  facilement, cela lui permet de se repérer où qu’il soit, comme il veut. Pour une entreprise, c’est une aubaine parce que, cela leur permet de toucher exactement qui il faut, là où il faut, au moment où il faut », a déclaré Samuel Bamal, le concepteur de ShoOwer.

La start-up a ses bureaux au quartier Akwa à Douala, la capitale économique du Cameroun. L’on y trouve des développeurs  et des responsables des bases des données. Plus de 300 entreprises sont déjà référencées et utilisent ShoOwer pour communiquer. La start-up a également plus de 2500 abonnés qui utilisent ShoOwer sur leurs smartphones.

« Lorsqu’un utilisateur a ShoOwer dans son téléphone et qu’il passe aux alentours de votre magasin, vous êtes alerté automatiquement sur votre mobile par rapport aux offres de cette entreprise. Donc, vous n’avez pas à toucher quoi que ce soit, vous n’avez pas à appuyer sur un bouton. Même si le téléphone est dans votre poche, lorsque vous êtes aux alentours du magasin et que ce magasin a une communication à faire, ou un service à mettre en avant ou une promotion, des soldes, vous serez alertés sur votre téléphone », a ajouté Samuel Bamal.

L’Objectif de ShoOwer, selon Samuel Bamal, c’est éviter les pertes de temps et d’énergie qui pourraient être gaspillés à retrouver son chemin. Gabriel, directeur d’une petite entreprise d’informatique est venu souscrire à l’application ShoOwer afin de communiquer sur ces produits. Avec 10 000 FCFA par mois, moins de 20 euros, tout utilisateur de ShoOwer qui passerait à côté de son entreprise recevra une alerte et pourra consulter sur son portable les offres qu’il propose.

« Avec l’application ShoOwer, j’ai la possibilité en réalité de faire passer mes annonces sur les personnes ciblées qui se retrouvent dans un rayon de 10 mètres de mon activité. J’ai la possibilité de faire vendre mes articles directement sur les Smartphones des personnes qui pourraient être intéressées et de façon instantanée », a indiqué Gabriel Kwaye, un  chef d’entreprise.

Au Cameroun, de nombreux jeunes se sont lancés dans la création des applications dans l’espoir, qu’avec une start-up, ils réussiront à gagner leur vie.

«  L’Afrique aujourd’hui se numérise. Les temps changent, c’est-à-dire avant, l’Afrique n’était pas très connectée au monde. Mais aujourd’hui, un jeune au Cameroun, est autant informé qu’un jeune aux USA, qu’un jeune en Chine, qu’un jeune au Japon. Donc, ces applications permettent à nos jeunes de se mettre au même niveau de connaissance et d’information que les jeunes ailleurs dans le monde », a affirmé William Elong, ingénieur et diplômé de l’école de guerre économique.

Le Pari de Samuel Bamal est loin d’être gagné.  Il poursuit sa quête de financements, pour faire grandir son entreprise.

Voir plus