Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

L'Afrique du Sud plonge dans la médecine virtuelle

L'Afrique du Sud plonge dans la médecine virtuelle

Afrique du Sud

Un laboratoire sud-africain expérimente une nouvelle méthode d’intervention médicale avec des appareils virtuels.

Dans ce nouvel laboratoire médical situé à Cape Town, les stagiaires se concentrent sur une expérience médicale avec une main virtuelle. Cette nouvelle méthode futuriste incarne l’avenir de la chirurgie moderne africaine, en pleine mutation. Mis sur pied grâce à un partenariat de plusieurs millions de dollars entre l’université de Stellenbosch et la société de technologie mondiale Medtronic, le laboratoire de simulation clinique SUNSkill vise à faire gagner plus de temps aux professionnels de la santé, en les plongeant dans ce monde virtuel. « Nous couvrons la neurochirurgie, la chirurgie orthopédique, plastique, vasculaire, la chirurgie générale, etc. Nous avons des simulateurs pour le personnel des soins intensifs, en général, qui peuvent être entièrement formés sur ces appareils parmi les plus modernes au monde », explique, Ian Vlok, chef du département de neurochirurgie de l’université de Stellenbosch.

Le laboratoire dispose de huit postes de travail entièrement simulés, un laboratoire sec et de réanimation virtuelle. Dans un premier temps, quelque 1.200 médecins seront formés. Mais, même si cette nouvelle entreprise devrait attirer des spécialistes du monde entier, ses dirigeants prévoient également son déploiement dans d’autres pays africains. « Medtronic va encore investir dans des endroits comme le Nigeria et le Kenya, l’Ethiopie et certains de ces pays sont une véritable zone de mise au point pour nous », révèle le vice-président de la société Medtronic, Peter Fuller.

Il est attendu de cette technologie qu’elle aide les professionnels africains de la santé à approfondir leurs compétences afin d’améliorer la qualité des soins médicaux en Afrique.

Voir plus