Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Du nouveau dans les enquêtes sur la mort de Sankara et le putsch de 2015

Du nouveau dans les enquêtes sur la mort de Sankara et le putsch de 2015

Burkina Faso

La justice militaire burkinabé a apporté de nouveaux éléments dans les enquêtes sur le meurtre du président Thomas Sankara et sur le putsch manqué de septembre 2015.

Les autorités burkinabé ont fait le point, vendredi, sur les enquêtes en cours et dont la suite est très attendue par les Burkinabé. Il s’agit essentiellement de deux dossier : l’affaire de l’assassinat de Thomas Sankara et celle du putsch manqué de l’année dernière. Sur le premier cas, la justice militaire révèle l’envoi en Espagne de prélèvements sur les restes présumés de l’ancien président du Burkina Faso, pour une seconde expertise. «Les tests ADN ont été repris et à la date d’aujourd’hui, 12 familles sur 13 ont accepté ont de se soumettre à la contre-expertise que l’Etat burkinabè a accepté de payer de nouveau », a affirmé, lors d’une conférence, de presse le commissaire du gouvernement auprès le tribunal militaire de Ouagadougou, Alioune Zanré.

A propos du putsch manqué de septembre 2015, la justice militaire burkinabé annonce de nouveaux éléments dans l’enquête avec de nouvelles interpellations. « Dans le dossier du ministère public contre le général Diendéré, deux autres personnes viennent d’être inculpées donc nous sommes passés de 75 à 77 inculpés à la date d’aujourd’hui », a poursuivi M. Zanré. Le commissaire du gouvernement auprès du tribunal militaire de Ouagadougou a également apporté des éclaircissements sur le cas de l’ancien Premier ministre de transition le général Yacouba Isaac Zida. « La hiérarchie ne nous a pas saisi pour un dossier de désertion pour dire qu’officiellement le Général Zida est en désertion », coupe-t-il court.

L’enquête sur l’assassinat de Blaise Compaoré et celle sur le coup d’Etat manqué sont encore loin d’avoir livré tous leurs secrtes. Le parquet militaire soutient d’ailleurs qu’il n’exclut pas “d’autres inculpations” en lien au putsch dans les prochains jours.

Voir plus