Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Afghanistan : un attentat revendiqué par l'Etat islamique à Kaboul fait plus de 80 morts

Afghanistan : un attentat revendiqué par l'Etat islamique à Kaboul fait plus de 80 morts

Afghanistan

Kaboul la capitale afghane a été frappé ce samedi par un attentat qui a fait au moins 80 morts et plus de 230 blessés.

Un acte terroriste qui a visé une manifestation pacifique de la minorité Hazara chiite et revendiquée par l’Etat Islamique via son agence de presse.

L’organisation terroriste affirme que deux de ses combattants ont fait exploser leurs ceintures explosives, lors de ce rassemblement chiite dans le quartier Dehmazang à Kaboul, faisant un véritable carnage.

« On manifestait de manière pacifique quand j’ai entendu un grand bruit. Les gens se sont mis à courir et à crier. J’ai vu beaucoup de corps couverts de sang. Il n’y avait personne pour secourir les victimes. Les policiers nous regardaient et après j’ai entendu des coups de feu », explique SABIRA JAN, manifestant et témoin oculaire.

Le président Ashraf Ghani a condamné cet attentat et décrété un deuil national, mais certains manifestants accusent son gouvernement de complicité avec ses auteurs.

“Juste avant l’explosion, environ 20 gardes de sécurité sont partis,” dit un manifestant, “et ensuite il y a eu l’explosion. C’est une conspiration contre nous.”

“Nous ne voulons plus être civilisés,” dit un autre. “A partir de maintenant, je veux prendre une arme. Le gouvernement et les auteurs de cette attaque savent qu’ils nous ont lâchement poignardé dans le dos.”

La minorité Hazara compte environ 3 millions d’individus de confession chiite, dans un pays majoritairement sunnite. Elle protestait contre un projet de construction d’une ligne à haute-tension qui délaisse son territoire .

Des milliers de ses membres ont été tués à la fin des années 90 par Al-Qaïda et les Talibans. Les enlèvements et les assassinats qu’elle subit ces derniers mois, ont suscité une vague d’indignation sur les réseaux sociaux.

Le dernier attentat enregistré à Kaboul le 30 juin contre un convoi de jeunes policiers avait fait plus d’une trentaine de morts et près de 80 blessés.

Voir plus