Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Réaction de l'économiste James Ali sur le déploiement de la force de l'Union africaine

Réaction de l'économiste James Ali sur le déploiement de la force de l'Union africaine

Sud-Soudan

Des sud-soudanais ont protesté mercredi à Juba contre un éventuel déploiement d’une force de l’union africaine dans leur pays, en plus des 12 000 de la Minuss, la force de l’ONU déjà sur le terrain.

Lors du sommet de l’Union africaine qui vient de se tenir au Rwanda, les chefs d‘états du continent ont approuvé le déploiement d’une force africaine au Soudan du Sud

Une décision motivée par les récents affrontements à Juba, la capitale, entre les forces du président Salava Kiir et celles de son vice-président, Rieck Machar.
Sur africanews, l‘économiste James Ali s’est prononcé sur ce que pourraît être la mission de cette force africaine.

‘‘Je crois que le rôle de l’UA, là-bas, sera surtout de neutraliser les forces en présence en cas d’attaque d’une d’entre elles contre l’autre’‘, a déclaré l‘économiste.

James Ali souhaite une pression de la communauté internationale sur le président sud soudanais et son vice-président afin de mettre fin à l’instabilité politique que connait leur pays.

‘‘Les citoyens ont beaucoup souffert au cours des deux dernières années. Et la situation économique s’est aggravé. ‘’, souligne-t-il.

Si un cessez-le-feu a été conclu lundi, la population est cependant gagnée par la peur selon l‘économiste.

‘‘Il y a beaucoup de panique.Du fait de la situation économique délétère, les produits de base sont rares dans les marchés, beaucoup de personnes vont à la banque pour retirer leur argent, Il y a la peur de l’inconnu.’‘ , affirme James Ali.

Une peur alimentée notamment par le retrait de Rieck Machar de la capitale ; même si l’intéressé dit être en contact avec les autorités du pays. Les populations craignent en effet une nouvelle escalade de la violence

Voir plus