Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Web

web

Afrique du Sud : 8 journalistes de la SABC virés

Afrique du Sud : 8 journalistes de la SABC virés

Afrique du Sud

La SABC, radio et télédiffuser public sud-africain à remercié 8 de ses journalistes entre le 18-19 juillet. Ces derniers auraient protesté contre la décision de la chaîne de ne pas couvrir les manifestations violentes.

Les journalistes se disent victimes d’une machination et comptent porter plainte auprès du tribunal du travail et la Cour constitutionnelle.

La SABC est depuis quelques mois sous tension. Son PDG, Jimi Matthews, a démissionné en juin, car, lui aussi se disait ‘‘acculé’‘ et « contraint à renoncer » aux valeurs qui lui sont chères, faisant allusion à ce que beaucoup d’observateurs qualifient de censure sur la chaîne publique.

Après la suspension de trois salariés de la chaîne, qui avaient exprimé leur désaccord face à la ligne éditoriale, l’un des journalistes suspendus a pris une photo de lui avec la bouche fermée par deux petits bouts de scotch noirs.

La décision de la SABC de ne pas couvrir « les destructions de biens publics lors des manifestations » a été prise en mai. La chaîne avait justifié sa décision par le fait que «  (…) ces actions perturbent la vie de beaucoup de gens et, en tant qu’entreprise publique, nous n’aiderons pas ces individus à mettre en avant leur agenda qui requiert une attention médiatique ».

Plusieurs journalistes sud-africains de différents médias avaient appelé à manifester devant les locaux de la SABC pour dénoncer les attaques «  contre la liberté d’expression ».

Certains analystes attribuent cet état de fait à la période électorale. Ils soutiennent que la ‘‘paranoïa’‘ s’empare de certains membres de l’ANC qui craindraient une défaite cuisante aux municipaux prévus pour le 3 août en Afrique du Sud.

Voir plus