Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Allemagne : l'EI a revendiqué une agression à la hache et au couteau

Allemagne : l'EI a revendiqué une agression à la hache et au couteau

Allemagne

Le groupe Etat islamique a revendiqué ce mardi l’attaque à la hache et au couteau, qui s’est déroulée en Allemagne. Quatre personnes ont été grièvement blessées ce lundi soir en Allemagne. Un jeune homme de 17 ans a agressé les voyageurs d’un train régional près de Wurtzbourg, en Bavière, à la hache et au couteau.

Aux dires des islamistes, le jeune homme, auteur de l’attaque brutale, était un de ses “combattants”. L’information a été donnée par l’agence Amaq, liée à l’Etat islamique. Jusqu‘à ce lundi de terreur, l’Allemagne, terre d’accueil des réfugiés venus notamment des pays tels que la Syrie et l’Irak, avait été épargnée par la vague meurtrière des fondamentalistes.

L’Amaq fait savoir qu’ “il (l’assaillant) a mené cette opération en réponse aux appels à viser les pays de la coalition (dirigée par Washington) qui combat l’EI”.

Je ne sais pas depuis combien de temps il était en Allemagne. Il était placé dans une famille d'accueil.

14 personnes ont été hospitalisées en état de choc. L’agresseur a été abattu par la police. Il s’agit d’un demandeur d’asile afghan, non connu des services de renseignements. Un mineur isolé, hébergé dans une famille allemande de la localité d’Ochsenfurt, voisine de l’endroit où se sont déroulés les faits.

La police a retrouvé dans la chambre de l’agresseur, un drapeau de l’EI “fabriqué artisanalement”. L’individu avait pris la fuite, mais a été abattu par la police, selon le ministre de l’Intérieur régional de Bavière, Joachim Herrmann.

Cependeant, Joachim Herrmann estime qu’ il faut “soigneusement enquêter”, afin de connaître les motivations du jeune demandeur d’asile. Cela permettrait de savoir si oui ou non, il appartenait à l’EI, ou s’il s’est “radicalisé tout seul très récemment”. “A l’heure actuelle, je ne m’associe à aucune spéculation. Il était seul (…) dans le train. Il a commis les faits tout seul”, a ajouté le ministre bavarois

“Je ne sais pas depuis combien de temps il était en Allemagne. Il était placé dans une famille d’accueil. Nous sommes en contact avec la famille et nous cherchons chez elle si nous pouvons trouver un mobile ou des preuves”, a indiqué Gerhard Eck, le porte-parole du ministère bavarois de l’Intérieur.

Le jeune homme aurait crié “Allahu akbar !”, avant de passer à l’acte. Pour les autorités bavaroises, “il est assez probable qu’il s’agisse d’un attentat islamiste”. Le parquet s’est lui montré plus prudent, indiquant que “les motivations restaient non éclaircies”.

Deux des personnes agressées sont en ce moment entre la vie et la mort, à en croire Joachim Herrmann. Les autorités chinoises ont fait savoir que quatre personnes blessées sont originaires de Hong Kong et cinq membres d’une même famille au total ont été attaqués.

En mai dernier, une agression similaire avait eu lieu dans un train régional du sud du pays, faisant un mort et trois blessés. La police avait avancé la piste terroriste avant de se rétracter, car l’homme souffrait en fait de troubles psychiatriques.