Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

L'Ouganda s'oppose à un embargo sur les armes au Soudan du Sud

L'Ouganda s'oppose à un embargo sur les armes au Soudan du Sud

Sud-Soudan

Le président ougandais Yoweri Museveni rejette l’idée d’embargo sur les armes au Soudan du Sud proposée par les Nations Unies. Il l’a fait savoir lors d’une réunion avec le Secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, en marge du sommet de l’Union africaine (UA) au Rwanda.

«  Je ne suis pas d’accord avec la proposition d’embargo sur les armes. Cela va créer un vide et plonger le Soudan du Sud dans le chaos total, comme ce que nous avons vu en Somalie. Un embargo sur les armes détruit la force loyale sur laquelle une armée nationale forte devrait être construite », a déclaré le président Museveni.

Pour le président ougandais, une force de protection régionale devrait être mise sur pied pour protéger le vice-président Riek Machar qui n’a aucune confiance au Président Salva Kiir. Il soutient que la preuve en est que depuis la reprise des hostilités, Riek Machar a quitté la capitale Juba.

Le président ougandais a en outre souligné qu’il devrait avoir une cessation totale des hostilités à Juba. Une chose qui est effective, étant donné que les deux parties ont appelé leurs forces à cesser le combat la semaine passée.

Il a aussi suggéré que le Soudan du Sud travaille pour des élections démocratiques, car «  le vote va les obliger à former des alliances », ainsi « la démocratie va les obliger à travailler ensemble », a-t-il conclu.

Les récents combats de cinq jours au Soudan du Sud ont fait officiellement 276 morts. Cependant, le représentant des Nations Unies dans le pays a rapporté au Conseil de Sécurité que le nombre de victimes pourrait être beaucoup plus élevé. Le plus jeune Etat du monde a du mal à se sortir d’un conflit qui a débuté en 2013. Cette situation sécuritaire incertaine dans le pays a encouragé plusieurs pays à évacuer leurs ressortissants, entre autres, l’Ouganda, le Kenya, l’Inde, l’Allemagne et les Etats-Unis.

Voir plus