Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

La FAO apelle à la vigilance contre la grippe aviaire

La FAO apelle à la vigilance contre la grippe aviaire

Cameroun

Alerte à la grippe avaire en Afrique centrale et de l’ouest alors que le virus H5N1 qui a été recemment détecté au Cameroun, continue de se propager avertit la FAO.

La maladie explique la FAO,est d’autant plus dangereuse relève l’organisme onusien qu’elle peut à la fois contaminer et tuer les volailles et les hommes.

Au Cameroun l’aviculture est considérablement affectée.
La ferme pilote de Mvog Betsi à Yaoundé où la maladie s’est déclenchée pour la première a perdu en mai dernier plus de 50 % de son cheptel.

L’organisme onusien redoute la propagation de la maladie au Nigeria ou en 2006 le pays fut contraint de tuer 3,5 millions et demi de volail et d’oiseaux pour se prémunir de la grippe aviaire .

«Nous sommes confrontés à une maladie qui se propage rapidement et qui a des effets dévastateurs sur les moyens d’existence des communautés», a déclaré Abebe Haile Gabriel, Représentant régional adjoint de la FAO pour l’Afrique.

«Le virus H5N1 entraîne des pertes importantes d’aliments nutritifs et menace les moyens d’existence des agriculteurs, en particulier dans les milieux pauvres en ressources où les gouvernements rencontrent des difficultés pour offrir des compensations financières en cas de pertes», a-t-il déclaré, ajoutant que «les restrictions commerciales représentaient souvent un obstacle supplémentaire pour les économies déjà en difficultés».

Il met en garde les gouvernements d’Afrique du centre et de l’ouest les invitant à la vigilance , à la surveillance accrue, aux efforts de prévention et à la mutualisation des informations.

La FAO tente d’obtenir 20 millions de dollars pour soutenir son intervention régionale face au virus H5N1.

Voir plus