Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

L'activiste Evan Mawarire face à la justice zimbabwéenne

L'activiste Evan Mawarire face à la justice zimbabwéenne

Zimbabwe

Evan Mawarire, le pasteur et militant zimbabwéen qui lutte contre la corruption par le biais des réseaux sociaux a été accusé par le procureur général de son pays d’avoir tenté de renverser le pouvoir de Robert Mugabe, via sa campagne vidéo sur Internet.

La police avait initialement accusé Mawarire d’incitation à la violence, après son appel à s’abstenir de participer aux manifestations contre le gouvernement du président Mugabe la semaine dernière.

Il y avait une forte présence policière au tribunal de première instance d’Harare, compte tenu des nombreux sympathisants venus soutenir le pasteur.

Il n'y a pas de prestation de services, l'économie ne fonctionne pas, il n'y a pas d'emplois!

“Nous sommes ici en solidarité avec notre collègue pasteur, un homme de la toile qui se tient debout contre un système qui a appauvri les citoyens de cette nation”, a dit Ellard, pasteur lui aussi et présent au tribunal.

Maureen Kademaunga, une autre sympathisante de l’activiste, a fustigé le régime de Mugabe : “je suis en colère à cause de l‘état des choses. L‘économie, et aussi vous connaissez la pauvreté générale et les luttes quotidiennes de la vie que nous avons. Il n’y a pas de prestation de services, l‘économie ne fonctionne pas, il n’y a pas d’emplois!”

Dirk Frey, venu de même soutenir le pasteur, pense de son côté qu’ “il a été à notre avis illégalement et injustement arrêté. Ça fait partie de la tentative de l’Etat de sévir contre l’activisme citoyen.”

L’avocat de Mawarire a dit que son client pourrait écoper de 20 ans de prison, avec cette nouvelle accusation portée contre lui.

Un autre appel à manifester ce mercredi n’a pas reçu un écho favorable, suite à un avertissement de la part du gouvernement, qui a menacé de faire gronder la rigueur de la loi face à tout contestataire.

Voir plus