Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Soudan du Sud : Ban Ki Moon appelle à un "embargo immédiat" sur les armes

Soudan du Sud : Ban Ki Moon appelle à un "embargo immédiat" sur les armes

Sud-Soudan

Le secrétaire général des Nations unies a également appelé le Conseil de sécurité à prendre des sanctions ciblées contre les responsables de la flambée de violence.

Le Secrétaire général des Nations unies Ban Ki-Moon appelle à un embargo immédiat sur les armes au Soudan du Sud après la flambée de violence qui a causé près de 300 morts depuis jeudi dernier. Il voudrait également établir les responsabilités de la réouverture des plaies que l’accord de paix de 2015 et le gouvernement de transition d’avril dernier pensaient avoir guéri.

Ban Ki Moon a en outre condamné la mort de deux Casques bleus chinois, victimes d’un tir d’obus lors des affrontements entre les deux camps rivaux à Juba. “Je voudrais commencer par exprimer mes profondes condoléances aux familles et aux proches de tous ceux qui ont été tués dans les combats qui consument Juba, a-t-il déclaré. Je condamne l’assassinat des deux Casques bleus chinois et d’un agent local de l’ONU”.

>>>LIRE AUSSI Ban Ki Moon au Soudan du Sud

Ban Ki Moon a appelé les autorités sud-soudanaises à mettre tout en œuvre pour faire cessez les querelles. “La reprise des combats est scandaleuse. C’est un nouveau revers douloureux. Il approfondit la souffrance du pays. Il se moque des engagements à la paix. Beaucoup de gens ont été tués dans de violents combats. Nous craignons de plus en plus que le bilan s’alourdisse dans un autre round de violences “.

Face à la pression de la communauté internationale qui demande l’arrêt immédiat des combats, le président Salva Kiir a ordonné lundi un cessez-le-feu entre les troupes qui lui sont loyales et celles de son vice-président Riek Machar.

Voir plus