Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Soudan du Sud : le président Salva Kiir appelle à un cessez-le-feu immédiat

Soudan du Sud : le président Salva Kiir appelle à un cessez-le-feu immédiat

Sud-Soudan

Lundi, la capitale sud-soudanaise était encore en proie aux violents combats qui opposent depuis quelques jours les forces loyales au président Salva Kiir à ceux de son rival Riek Machar.

De violents combats se poursuivent à Juba et ce malgré l’appel au calme lancé par le Conseil de sécurité de l’ONU. Le secrétaire de l’institution Ban Ki-moon à profiter de cette réunion d’urgence pour réclamer des sanctions contre le Soudan du Sud, qui a fraichement célébré ses cinq ans d’indépendance. Ban Ki-moon souhaite un embargo immédiat sur les armes et des sanctions ciblées contre les fauteurs de trouble.

Le président Salva Kiir , a de son côté, réitéré son engagement à la mise en œuvre de l’accord de paix ratifié le 26 août 2015. Il a appelé à “la cessation des hostilités avec effet immédiat” à partir de 18H00 locales (15H00 GMT). Une annonce faite par le ministre de l’Information Michael Makuei à la télévision d‘État (SSBC).

“Tous les commandants de l’armée gouvernementale (SPLA) ont ordre de cesser tout combat et d’obéir à ce décret, de contrôler leurs forces et de protéger la population civile et ses biens, ainsi que d’assurer la protection de tout groupe ethnique qui pourrait être visé” a déclaré Michael Makuei.

Le vice-président sud-soudanais Riek Machar a appelé lui aussi ses troupes à cesser le feu.
Depuis vendredi, Juba est le théâtre de violents combats entre les forces loyalistes, fidèles à Salva Kiir, et celles des ex-rebelles aux ordres du vice-président Riek Machar. Selon une source diplomatique occidentale, de l’artillerie lourde a été utilisée au cours de ses affrontements.

Ces combats ont fait plus de 300 morts dans la seule journée de vendredi. Mais, aucun bilan officiel n’est disponible.

Voir plus