Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Pas de poursuites contre Hillary Clinton dans l'affaire des e-mails

Pas de poursuites contre Hillary Clinton dans l'affaire des e-mails

Etats-Unis

Il n’y aura pas de procès contre Hillary Clinton dans l’affaire des e-mails privés utilisés alors qu’elle était encore Secrétaire d‘État. La procureure générale des États-Unis a décidé de classer l’affaire sans suite, comme l’a conseillé le FBI la veille.

La procureure générale des Etats-Unis, Loretta Lynch, a officiellement déclaré qu’Hillary Clinton ne sera pas poursuivie pour avoir utilisé des serveurs et une messagerie d’e-mails privés quand elle dirigeait le département d‘État. « J’ai reçu et accepté leurs recommandations unanimes selon lesquelles l’enquête approfondie d’un an est désormais close et qu’aucune charge ne sera retenue contre des individus dans le cadre de cette enquête », a-t-elle indiqué dans un communiqué.

Trump crie au complot

J’ai reçu et accepté leurs recommandations unanimes selon lesquelles l’enquête approfondie d’un an est désormais close et qu’aucune charge ne sera retenue contre des individus dans le cadre de cette enquête

Ce dossier ultra-sensible était susceptible de faire dérailler la course vers la Maison Blanche d’Hillary Clinton. Donald Trump, a immédiatement dénoncé la décision, y voyant une nouvelle preuve que le système est, selon lui, vicié. Le candidat républicain a, notamment, qualifié l’ex-Première dame des États-Unis de « malhonnête ». « Elle a fait tant de fausses déclarations », a-t-il pesté, mercredi soir lors d’un meeting à Cincinnati, dans l’Ohio (Nord-Est). Il a par ailleurs, accusé sa rivale d’avoir promis à Loretta Lynch de la maintenir à son poste en cas de victoire, en échange d’une telle décision.

Le FBI avait recommandé la veille de ne pas poursuivre Hillary Clinton. Son directeur général, James Comey, a annoncé lors d’une conférence de presse à Washington, qu’« aucune poursuite ne s’impose ». « Bien qu’il y ait des preuves de violations potentielles des lois en ce qui concerne le traitement des informations classifiées, notre opinion est qu’aucun procureur raisonnable n’intenterait de poursuites », a-t-il déclaré, tout en concluant qu’elle avait fait preuve d’une « négligence extrême ».

Obama en campagne avec Hillary Clinton

C’est le moment qu’a choisi Barack Obama pour rejoindre officiellement sa campagne. Le président des Etats-Unis a assisté au premier meeting, à Charlotte, en Caroline du Nord, de son ancienne rivale à la primaire démocrate de 2008. Une présence plein de symboles pour Barack Obama qui dit être « prêt à passer le relais ».

« Je sais qu’Hillary Clinton peut gagner la course », a lancé le président à l’endroit de la candidate démocrate qu’il estime « fiable, passionnée, travailleuse ». Pour lui, Hillary Clinton est « la personne la plus qualifiée pour devenir présidente des Etats-Unis ». « Je crois en Hillary Clinton et je veux que vous aidiez à son élection ! », a soutenu M. Obama.

Voir plus