Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Conflit entre la défense de madame Gbagbo et le parquet général

Conflit entre la défense de madame Gbagbo et le parquet général

Côte d'Ivoire

Conflit entre le procureur général de Côte d’Ivoire et les avocats de Simone Gbagbo, l’ex-Première dame ivoirienne, à propos de son suivi médical. Selon les avocats de l‘épouse de Laurent Ggbagbo, l’ancien prsésident ivoirien, leur cliente n’a fait l’objet d’aucun suivi médical spécialisé ces onze derniers mois.

Rodrigue Dadjé, l’avocat de Simone Gbagbo a martelé qu’ “elle a pourtant besoin de soins réguliers. On ne va pas juger un cadavre.”

Les allégations de la défense sont rejetées par Ali Yéo, le procureur général. “Il n’y a eu aucune insuffisance. Le parquet général s’insurge contre les allégations des conseils de Mme Simone Gbagbo, qui en plus de méconnaître les efforts pour préserver la santé de Mme Simone Gbagbo, visent à jeter le discrédit sur le gouvernement” », a-t-il clamé dans un communiqué.

Elle a pourtant besoin de soins réguliers. On ne va pas juger un cadavre.

Selon lui, Simone Gbagbo a été régulièrement suivie au cours de ces cinq dernières années lors de sa détention à Odienné (nord du pays), puis à Abidjan. Le procureur général poursuit, affirmant que les médicaments nécessaires ont été donnés et que les analyses ont été faites.

Le procès de madame Gbagbo, 67 ans, jugée pour crimes contre l’humanité après les violences postélectorales de 2010-2011, est suspendu. Il reprendra le 11 juillet prochain. L’ancienne « dame de fer » est en ce moment internée dans une clinique d’Abidjan, la capitale économique ivoirienne, depuis le 1er juillet dernier pour cause de malaise.

Un proche de l’ancienne Première dame a laissé entendre que son procès est éprouvant pour elle, autant physiquement que psychiquement.

Voir plus