Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

Zimbabwe : les médecins menacent de ne plus recevoir les patients qui bénéficient d'une assurance-maladie

Zimbabwe : les médecins menacent de ne plus recevoir les patients qui bénéficient d'une assurance-maladie

Zimbabwe

Ils expliquent que les compagnies d’assurances leur doivent quelque 220 millions de dollars américains d’impayés.

L’Association médicale zimbabwéenne dont l’objectif est de défendre les intérêts corporatistes des médecins accuse les bailleurs de fonds de santé de retarder les paiements.

“ Les médecins voient des patients, ils acceptent les cartes d’assurance médicale, mais certaines fois, ils ne sont soit pas payés ou payés tardivement après soixante jours ou ils sont payés par petits bouts, ce qui n’est pas en ligne avec les frais. Malheureusement, quand ils obtiennent le peu, ou qu’ils facturent les bailleurs de fonds médicaux qui ne les paient pas, le fisc vient réclamer l’argent sur ces factures”, se plaint le Dr. Sarah Mahomva, la président de l’Association médicale zimbabwéenne.

Une grande partie des médecins possèdent des cliniques privées au Zimbabwé, à cela faut-il ajouter des heures supplémentaires dans d’autres cliniques et hôpitaux publics. 800 00 personnes devraient être touchées par cette mesure qui cible toutes les 20 compagnies d’assurances enregistrées au Zimbabwe.

“Nous assisterons probablement à une nouvelle aggravation de la crise, comme je l’ai dit et tout le système sera paralysé parce que tout cela se joue à un moment où le pays traverse une crise de liquidités massives,” estime pour sa part l’analyste Nelson Banya.

Les autorités du Zimbabwe tentent de sortir le pays de la crise économique dans laquelle il se trouve depuis qu’il a été mis au ban de la communauté internationale. Le vice-président Emmerson Mnangagwa a reconnu fin juin la difficulté dans laquelle se trouve le gouvernement zimbabwéen de remplir ses obligations budgétaires pour l’année 2016.

Voir plus