Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

Cameroun-France : signature du troisième contrat de désendettement

Cameroun-France : signature du troisième contrat de désendettement

Aide au développement

Les deux parties sont parvenues à un accord un an après que le président français a confirmé le lancement de cet autre C2D.

Le Cameroun et la France ont signé un troisième contrat de développement et de désendettement (C2D). Le montant de l’enveloppe destiné au financement des projets est évalué à 400 milliards de francs CFA. Un montant important au regard de la somme cumulée des deux premiers C2D qui se chiffraient à 566 milliards de francs.

Le ministre camerounais de l‘Économie Louis Paul Motazé a indiqué que cet argent servira au développement rural, aux infrastructures et au développement des villes secondaires notamment dans la région de l’Extrême Nord confrontée à l’insécurité.

Pour le secrétaire français en charge du Développement André Vacilli, le C2D est “une formule qui permet à un pays d’aller de l’avant, de rembourser ses dettes, d’obtenir à nouveau une aide de la France.” Ce mécanisme est notamment utilisé au Cameroun et en Côte d’Ivoire.

La signature de ce troisième contrat a été annoncée lors du dernier voyage de François Hollande à Yaoundé, en juillet 2015. Alors que Paris est accusée d’avoir favorisé les entreprises françaises pour l’exécution de deux premiers C2D, François Hollande a indiqué que ce troisième contrat devrait également bénéficié aux milieux d’affaires camerounais.