Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

La télévision publique sud-africaine accusée de censure

La télévision publique sud-africaine accusée de censure

Afrique du Sud

L’Alliance démocratique, le principal parti d’opposition en Afrique du Sud a manifesté mardi devant les locaux de la South african brodcasting coorporation pour exiger la démission du directeur des opérations de cette chaîne.

Hlaudi Motsoeneng est notamment accusé de censure. Il aurait interdit les couvertures par son organe, des manifestations qui secouent l’Afrique du Sud ainsi que des affaires dans lesquelles Jacob Zuma est impliqué.

Quand Hlaudi dit que la violence ou les manifestations ne peuvent pas être montrées à la télé, nous voulons envoyer un message fort à Hlaudi, vous êtes la télé publique et vous devez informer les gens sur ce qu’il se passe dans leur communauté.” , a déclaré Mmusi Maimane, le leader de l’Alliance démocratique.

Et d’ajouter, ‘‘les dictateurs savent qu’ils doivent contrôler les informations s’ils veulent prendre le pouvoir dans un pays. Nous sommes là pour dire que Jacob Zuma, via Hlaudi Motsoeneng, ne va pas prendre le contrôle de la SABC. Nous allons continuer à nous battre pour la liberté de la presse. ‘’

Des accusations balayées par Hlaudi Motsoeneng, le directeur des opérations de la télévision publique sud-africaine.

“Les gens disent qu’on censure les informations. Je ne sais pas ce qu’est la censure. Qui censure qui ? Parce qu’il n’y a pas de censure au SABC. “, s’interroge-t-il.

Lundi, le responsable de la SABC par intérim, Jimmy Matthews, a rendu le tablier, après s‘être accusé d‘être complice de nombreuses décisions dont il dit ne pas être fier.

Voir plus