Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Brexit : Alger "prend note"

Brexit : Alger "prend note"

Algérie

Le gouvernement algérien dit “prendre note” de la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne.

Quelques jours après le “Brexit”, le gouvernement d’Alger promet aussi d’oeuvrer à “l‘élargissement” et à “l’approfondissement” du partenariat avec Londres.

Parallèlement, les autorités annoncent leur intention de donner un “nouvel élan” à l’Accord d’association liant l’Algérie avec l’UE. Accord signé en avril 2002.

“L’Algérie a pris note du choix du Royaume-Uni de sortir de l’Union européenne. Cette décision souveraine du peuple du Royaume-Uni a créé une situation nouvelle susceptible d’avoir un impact profond sur les relations internationales ainsi que sur la sphère de la coopération de l’Europe avec le reste du monde”, a ainsi déclaré un responsable du ministère algérien des Affaires étrangères.

Jeudi dernier, les Britanniques ont choisi par voie référendaire de quitter l’Union. Les partisans du “Oui” au “Brexit” l’ont emporté à environ 52 % contre 48 % pour le “Non”. Le scénario du “Brexit” a été longtemps redouté en Afrique. Plusieurs pays ont signé des accords commerciaux avec la Gande-Bretagne, sous couvert de l’Union ; mais aujourd’hui, ces accords pourraient être renégociés.

D’ailleurs quelques indicateurs en disent long sur le poids économique (à travers la perspective de l’Union européenne, ndlr) de la Grande-Bretagne. Troisième contributeur du Fonds européen de développement (FED), la Grande-Bretagne verse près de 534 millions d’euros annuels dans le cadre de ce programme.

Voir plus