Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Affaire Nkandla : Jacob Zuma sommé de rembourser 500 000$ à l'État

Affaire Nkandla : Jacob Zuma sommé de rembourser 500 000$ à l'État

Afrique du Sud

Ainsi en a décidé le Trésor sud-africain. Jacob Zuma devra reverser à l‘État la somme de 500 000$, correspondant à environ la moitié des frais publics engagés pour rénover sa résidence privée dans son village natal.

Le ministère des Finances, désigné par la justice sud-africaine pour définir la somme que doit rembourser le président Jacob Zuma dans l’affaire dite du Nkandla, a rendu son “verdict”. Dans un communiqué adressé à la Cour constitutionnelle ce lundi, le Trésor a signifié que le président sud-africain doit “personnellement” verser dans les caisses de l‘État, la somme de 7.814.555 rands, soit 500 000$. La somme imposée équivaut à “une partie des travaux effectués dans sa propriété avec de l’argent public”, précise le Trésor.

Ce montant doit, à présent, être validé par la Cour constitutionnelle. Une fois fait, le président sud-africain aura 45 jours pour rembourser la somme déterminée.

En mars dernier, Jacob Zuma a été accusé par la Cour constitutionnelle d’avoir violé la Constitution en refusant de rembourser une partie de l’argent ayant servi à la rénovation de sa résidence privée dans son village natal, Nkandla. Les travaux prenaient notamment en compte une piscine, un centre pour visiteurs, un enclos pour bétail, un poulailler et un amphithéâtre.

L’affaire, portée devant la justice par l’opposition, a créé de nombreuses tensions dans l’arène politique sud-africaine. Même au sein du Congrès national africain (ANC, au pouvoir), certains cadres n’ont pas hésité à pointer un doigt accusateur vers Jacob Zuma.

Voir plus