Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Tunisie : un an après les attentats de Sousse

Tunisie : un an après les attentats de Sousse

Tunisie

Un an après les attentats, Sousse attend toujours le retour des touristes.

Des hôtels fermés, le personnel au chômage technique et des plages quasiment désertées par les touristes, c’est ce à quoi ressemble la ville de Sousse, un an après les attentats qui ont endeuillé cette cité balnéaire tunisienne.

L’industrie touristique, poumon de l‘économie du pays, peine à se relever depuis ces attaques qui avaient coûté la vie à 39 touristes britanniques.

« Le marché britannique était le numéro un dans notre secteur du tourisme. Mais après les attaques, nous avons perdu plus de 98 %, et j’insiste plus de 98 % de touristes britanniques. De toute évidence, c’est un chiffre important et qui a un impact négatif. Parce que les Britanniques venaient tout au long de l’année, pas uniquement pendant l‘été », a déclaré Fouad El Ouad, le commissaire régional du tourisme.

Le gouvernement tunisien a mis en place un important dispositif sécuritaire, pour rassurer les touristes. Une politique qui commence à produire des résultats. Près de 9000 touristes dont 6000 Russes, ont visité Sousse ces derniers mois.

Mais chez les commerçants de la ville, les bonnes affaires ne sont pas encore de retour.

Mondher Chayada est vendeur de produits artisanaux à Sousse :

« Les touristes russes achètent plutôt des objets destinés à un usage pratique. Ils n’achètent pas les objets de décoration. Apparemment, ils ne sont pas habitués à acquérir ce genre de souvenirs. Par conséquent, nous ne faisons pas beaucoup d’affaires avec eux. Nous espérons que les Européens reviendront comme avant ».

Les attentats de Sousse ont fait perdre au tourisme tunisien 35 % de ses revenus l’année dernière, soit près d’1,5 milliard de dollars. Une tendance qui semble se poursuivre en 2016, de nombreux tours opérateurs européens n’ayant toujours pas réintégré la destination Tunisie dans leur circuit touristique.

Voir plus