Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

L'ONU annonce le retrait de ses troupes en mission au Soudan du Sud

L'ONU annonce le retrait de ses troupes en mission au Soudan du Sud

Sud-Soudan

<h4>Le patron des opérations de maintien de la paix des Nations Unies, Hervé Ladsous a déclaré que les troupes de l’<span class="caps">ONU</span> en mission au Soudan du Sud seraient renvoyées chez elles suite a leur réponse à la violence mortelle dans un camp abritant des milliers de civils.</h4> <p>Une enquête spéciale des Nations Unies sur les circonstances qui ont conduit aux violences des 17 et 18 février, a montré que le déclenchement immédiat des combats qui ont opposé les peuples Shilluk et Nuer aux Dinka et darfouriens, était né d’une tentative par deux soldats sud-soudanais de pratiquer la contrebande de munitions dans le camp de l’<span class="caps">ONU</span>.</p> <p>Au cours de l’incident de deux jours, au moins 30 civils ont été tués et 123 personnes blessées dans le camp de Malakal, qui abrite près de 50.000 civils.</p> <p>L’organisation Médecins Sans Frontières a accusé la mission de maintien de la paix de l’<span class="caps">ONU</span>, la <span class="caps">MINUSS</span>, d’avoir mis jusqu‘à 16 heures avant d’agir. “Je ne vais pas citer les noms à ce stade. Mais il y aura certainement un rapatriement,” a déclaré Ladsous aux reporters après la réunion du Conseil de sécurité des nations Unies sur l’incident.</p> <p>L’officiel a également déclaré avoir déjà parlé avec les ambassadeurs des pays contributeurs à l’<span class="caps">ONU</span>, de troupes concernées.</p> <p>“Il y a beaucoup à faire. Il est clair que nous devons faire un meilleur travail, parce que nous investissons beaucoup dans la formation de la population. Et bien sûr, c’est un processus parce que vous savez que les gens que nous avions formés l’année dernière, eh bien, depuis il y a eu une rotation. Nous devons donc faire en sorte que les nouvelles personnes qui arrivent, et c’est une des recommandations, les former des leur arrivée dans la mission. “</p> <p>Le rapport, a constaté que certains éléments armés au Soudan du Sud (<span class="caps">SPLA</span>), en uniformes de l’armée, ont pris part à la destruction des logements de Nuer et Shilluk dans le camp.</p> <p>“ Bien qu’il ne fasse aucun doute que nous ayons pris la bonne décision de prendre ces personnes, dont beaucoup seraient mortes aujourd’hui, si nous ne l’avions pas fait, mais personne ne prévoyait que la crise au Soudan du Sud continuerait pour une si longue période et que nous aurions encore ces nombres énormes dans nos sites de protection,” a-t-il conclu.</p> <p>En août, Machar et Kiir ont signé un accord visant à mettre fin au conflit de deux ans, mais les Casques bleus de l’<span class="caps">ONU</span> accueillent toujours 170.000 civils refugiés ayant fui les violences <del>lors de la guerre civile qui a éclaté dans le pays en 2013</del> dans six sites, y compris a Malakal.</p> <p>Des milliers de personnes ont été tuées et des millions d’autres, chassées de leurs foyers au cours du conflit qui a commencé à peine deux ans après l’indépendance acquise du Soudan du Sud, État riche en pétrole.</p>
Voir plus