Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Une pétition lancée pour la libération de Laurent Gbagbo

Une pétition lancée pour la libération de Laurent Gbagbo

Côte d'Ivoire

L’initiative est de l‘écrivain et homme politique ivoirien Bernard Dadié et de l’ancien Premier ministre togolais, Joseph Kokou Koffigoh.

Les partisans de Laurent Gbagbo envisagent un nouveau recours pour la libération de leur leader, incarcéré à La Haye depuis 2011. A l’appel de l‘écrivain ivoirien Bernard Binlin Dadié et de l’ancien Premier ministre togolais Joseph Kokou Koffigoh, une pétition visant à recueillir au moins 20 millions de signatures a été lancée depuis quelques jours déjà. Ce mercredi 22 juin, elle est entrée dans sa phase active. Ils en ont fait l’annonce au cours d’une conférence de presse à Abidjan, la capitale ivoirienne.

A en croire M. Dadié qui a récemment fêté ses 100 ans, l’action est “un devoir de conscience devant l’histoire” et s’inscrit dans le cadre du “vaste mouvement de résistance face à l’imposture”. Au bout des trois mois qu’elle durera, la campagne devrait “montrer au monde que la place de Laurent Gbagbo n’est pas à la CPI mais bien auprès des siens dans son pays”, a martelé l‘écrivain, premier prix Jaime Torres Bodet, décerné en février dernier par l’Unesco et qui récompense l’ensemble de son oeuvre. Les initiateurs ont toutefois tenu à rassurer qu’ils ne cachent aucune “idée belliqueuse derrière la tête”. Leur seul but étant la libération de Laurent Gbagbo qui à leurs yeux “va apporter la paix dans le pays”. Des cadres du parti fondé par Laurent Gbagbo, le Front populaire ivoirien (FPI) – tendance Abou Drahamane Sangaré – se sont également associés au projet.

A la question de savoir pourquoi cette initiative ne tient pas compte de Charles Blé Gougé, ex-ministre de la Jeunesse de Laurent Gbagbo, lui aussi incarcéré à La Haye, le porte-parole du célèbre écrivain ivoirien a signifié que “nous n’oublions pas Blé Goudé. Nous savons que si Laurent Gbagbo est libéré, de facto, tous les prisonniers seront libres”.

La pétition sera déclinée en deux versions : une version numérique et une version physique. Selon les organisateurs, un site sera identifié pour la version électronique et la version papier sera imprimée pour être distribuée dans toutes les localités de la Côte d’Ivoire.

Laurent Gbagbo et son co-accusé Charles Blé Goudé sont poursuivis par la CPI pour leur rôle présumé dans la crise postélectorale de 2011 qui avait fait plus de 3000 morts en seulement six mois.

Voir plus