Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Reprise du bac en Algérie : les réseaux sociaux bloqués, les internautes en colère

Reprise du bac en Algérie : les réseaux sociaux bloqués, les internautes en colère

Algérie

Le gouvernement veut par ces coupures éviter une nouvelle fraude durant la seconde session des examens du baccalauréat dans le pays. Des mesures qui ont suscité le courroux de certains internautes sur Twitter.

Pas d’accès à internet pendant cinq jours ! Depuis samedi dernier, l’ensemble du pays est privé des réseaux sociaux en Algérie notamment : Facebook, Twitter, Viber, Whatsapp et Instagram. Les autorités veulent palier à d‘éventuelle tentative de fraude lors des examens partiels du bac en cours depuis le 19 juin.

 Le réseau internet devrait être rétablit après le 23 juin, date de la fin des examens. De quoi faire râler les deux millions d’abonnés à l’internet ADSL et les 16 millions à la 3G. Ces derniers sont déçus de devoir payer les frais de quelques fraudeurs aux examens de baccalauréat.

Au début du mois de juin, quelque 800.000 lycéens ont passé les épreuves du baccalauréat dans le pays la semaine dernière. Mais, certains candidats des filières scientifiques, mathématiques et gestion ont eu la surprise de recevoir sur leurs comptes Facebook les sujets avant les épreuves, obligeant le gouvernement à annuler une partie des examens et à programmer une seconde session.

Des dizaines de personnes, dont des cadres de l‘Éducation nationale, des chefs de certains centres d’examen et des employés de l’Office national des examens et des concours (ONEC), avaient été arrêtées.

>>> LIRE AUSSI : Algérie : fraude massive au baccalauréat, des interpellations annoncées

>>> LIRE AUSSI : Algérie : des dizaines de suspects arrêtés après la fraude au bac

Voir plus