Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Israël : des milliers de réfugiés érythréens marchent contre le pouvoir

Israël : des milliers de réfugiés érythréens marchent contre le pouvoir

Israël

Plus de 2,000 migrants érythréens ont manifesté devant le siège de la délégation de l’Union européenne à Ramat Gan en Israël ce mardi, en soutien au rapport de l’ONU qui accuse les dirigeants érythréens de crimes contre l’humanité depuis 1991.

Ces réfugiés ont scandé des slogans hostiles au pouvoir d’Asmara, “Dictateurs dehors”, Vive Genève” étaient entre autres les mots forts de cette marche contre un régime jugé totalitaire par le rapport de l’ONU publié le 8 juin dernier. Ces Érythréens ont marché pour décrier un système qui les réduit à l’esclavage, qui viole les droits de l’homme et qui pousse des milliers d‘Érythréens à l’exil.

“Nous venons apporter notre soutien à cette commission d’enquête qui a fait la lumière sur un fait : l‘Érythrée est une dictature, où les gens sont tués ou disparaissent, où il n’y a pas de médias libres, et où l’on enrôle de force dans l’armée”, a déclaré Bluts Iyassu, l’un des organisateurs de cette manifestation.

Selon, ce même rapport du fait du service national, ce sont entre 300.000 et 400.000 personnes qui ont été réduites à esclavage ces 25 dernières années. La commission dit avoir interrogé 833 Érythréens en exil et réuni des dossiers accablant le pouvoir.

Du côté d’Asmara, c’est Yeamane Ghebremskel , le principal conseiller du président Issayas Afeworki qui a qualifié de “ramassis de fonds de poubelle”, le rapport de la commission d’enquête, promettant que la réfutation du gouvernement érythréen sortira bientôt.

“Le récit au vitriol de la Commission est bricolé à partir de 550 entretiens confidentiels avec des témoins à l’étranger et 160 observations écrites. Ceux-ci ne sont pas étayés et la Commission admet que ses conclusions sont basées sur des motifs raisonnables de croire de mauvaise qualité comme norme pour leurs preuves(….. )ceci est scandaleux”, a-t-il déclaré.

Pour Yeamane Ghebremskel, ce rapport veut remettre en cause l’indépendance durement acquise de l’Erythrée.

Voir plus