Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sport

sport

JO 2016 : la Fédération allemande d'athlétisme salue l'interdiction des athlètes russes

JO 2016 : la Fédération allemande d'athlétisme salue l'interdiction des athlètes russes

Dopage

La Fédération allemande d’athlétisme a salué la décision de l’IAAF de maintenir l’interdiction des athlètes russes quant à leur participation aux Jeux olympiques de Rio.

Vendredi, l’IAAF avait confirmé l’interdiction de la Russie pour cause de dopage, portant ainsi un grand coup aux espoirs des athlètes russes de participer aux JO de Rio, qui débuteront en août.

Le président de la Fédération allemande d’athlétisme, Clemens Prokop, a estimé que cette décision protégera les athlètes qui respectent les règles.

L'Occident n'a pas décidé, c'est le monde du sport qui a décidé et de ce fait, le terme «conspiration» est absurde.

“Dans un système où le dopage est diffusé systématiquement, où les autorités antidopages sont systématiquement empêchées de faire leur travail, dans un système où les tests de dopage sont détruits, dans un tel système, il est pratiquement impossible de déterminer qui suit les règles et qui ne les suit pas. Et dans cette situation, la protection des athlètes qui sont en conformité avec les règles, est primordiale. C’est pourquoi ces athlètes russes qui sont en conformité avec les règles, souffrent à cause des actions de leur Fédération et éventuellement, de leur gouvernement”, souligne Propkop.

La Russie a qualifié d’acte de vengeance de l’Occident, la décision de l’IAAF. Mais pour Prokop, cette position russe est sans fondement.

Clemens Prokop : “l’accusation selon laquelle il s’agit d’une conspiration de l’Occident est évidemment absurde. Cela a été décidé par un jury composé de représentants de plusieurs pays du monde. Et ils ont voté à l’unanimité pour l’interdiction. L’Occident n’a pas décidé, c’est le monde du sport qui a décidé et de ce fait, le terme «conspiration» est absurde ».

Le Comité international olympique (CIO) devrait accorder un sursis aux athlètes russes non affectés par le scandale de dopage lors de sa réunion mardi prochain.