Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sci tech

sci-tech

Il n'y a pas de preuves définitives que le café est source de cancer selon l'OMS

Il n'y a pas de preuves définitives que le café est source de cancer selon l'OMS

Santé

Le Centre international de la recherche sur le cancer est revenue sur ses premières conclusions qui faisaient du café un produit « probablement cancérogène ».

Les consommateurs de café peuvent pousser un ouf ! de soulagement. L’CIRC, l’agence de l’Organisation mondiale de la Santé spécialisée sur la recherche sur le cancer change de fusil d‘épaule. Dans un rapport à paraître ce mercredi, elle indique qu’il n’y a « aucune preuve définitive d’effets cancérogènes » dans une tasse de café. Des conclusions diamétralement opposées à celles qui avaient été faites il y a un an. L’association américaine de promotion de café a salué une bonne nouvelle pour le secteur !

Cinq catégories avaient alors été établies : groupe 1 pour les produits cancérogènes pour l’homme, le groupe 2A pour ceux probablement cancérogènes pour l’homme, le groupe 2B regroupaient les produits peut-être cancérogènes. Les deux derniers groupes – 3 et 4 – concernaient les produits inclassables quant à leur cancérogénicité d’une part et probablement pas cancérogènes.

Dans ce hit-parade, le café était considéré comme probablement cancérogène, c’est-à-dire classé en B2. Les 1 000 scientifiques qui avaient participé à cette étude s‘étaient alors basés sur des résultats d’expériences faites sur l’homme et sur l’animal. Il était aussi affirmé que la consommation de la viande pouvait conduire à un cancer. Ils devront revoir leurs copies.

Si le café en lui-même est mis hors de cause, sa consommation n’est pas sans risque, prévient le porte-parole de l’OMS. Les boissons chaudes au-delà de 65°C restent un défi de santé puisqu’elles favorisent la naissance du cancer de l‘œsophage. « Nous disons qu’il faut être prudent, confie Gregory Hartl. Il faut laisser les boissons chaudes se refroidir ». Il recommande plus largement de ne pas consommer des aliments dont la température est très élevée.