Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Côte d'Ivoire : déguerpissement des producteurs de cacao

Côte d'Ivoire : déguerpissement des producteurs de cacao

Côte d'Ivoire

Les agents de la société ivoirienne de développement des forêts, SODEFOR, sont accusé de violence, vol et extorsion de fonds aux producteurs de cacao, sous le couvert d’un ordre de déguerpissement pour une campagne de reboisement.

Selon les agriculteurs, ceux qui acceptent de payer sont autorisés à poursuivre leurs activités dans ces aires protégées.

Jim Wormington, chercheur à Human rights watch Africa, organisme qui a donné l’alerte, précise que ces agents de l’Etat n’hésitent pas à utiliser la manière forte :

« Nous avons parlé à de nombreux petits agriculteurs, qui ont vu les agents de l’Etat incendier leurs maisons et saccager leurs cultures sans préavis, obligeant les enfants à marcher sur des dizaines de kilomètres pour trouver un abri ».

L’un des conseillers techniques de la SODEFOR, a déclaré qu’il n’existe aucune preuve de violence commise par leurs agents et que les abus signalés font l’objet d’une enquête.

« Il y a environ 1 000 agents à la SODEFOR, nous ne pouvons pas certifier que tous les 1000 agissent d’une manière professionnelle. Mais je peux vous confirmer que 95% des agents travaillent selon le code de conduite de la SODEFOR », a-t-il clamé.

80% des forêts ivoiriennes ont été sacrifiées au profit de l’agriculture. Une tendance que le président Alassane Ouattara souhaite inverser. Le code forestier adopté en 2014, vise à restaurer 6% des forêts de Côte d’Ivoire, premier producteur mondial de cacao.

Voir plus