Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Le père de Reeva Steenkamp veut que Pistorius "paie pour son crime"

Le père de Reeva Steenkamp veut que Pistorius "paie pour son crime"

Afrique du Sud

La famille de Reeva Steenkamp pas prête à pardonner Oscar Pistorius pour le meurtre de sa fille. Barry Steenkamp, le père de la petite amie de l’athlète paralympique veut que ce dernier “paie pour son crime”.

Le père de la victime a déclaré au tribunal mardi que l’athlète sud-africain devait payer pour son crime. Des propos tenus lors de l’audience de fixation de peine contre l’ancien champion paralympique, reconnu, en appel, coupable du meurtre de sa petite amie au soir de la Saint-Valentin 2013. C’est la première fois que le vieil homme de 73 ans témoigne depuis le début du procès, en raison de son état de santé fragile. « C’est très difficile pour moi messieurs, mesdames, c’est très difficile pour moi de pardonner. Mais je sens la même chose, qu’Oscar doit payer pour ce qu’il a fait. Il doit payer pour cela. », a estimé Barry Steenkamp.

C’est homme particulièrement dévasté qui s’est exprimé devant la cour. Barry Steenkamp est également revenu sur la question de la préméditation qui n’a jamais été établie au cours de ce procès. Et il doute que l’assassinat de sa fille n’eût pas été véritablement un acte prémédité. Il a également fait part de ses cauchemars depuis le meurtre de sa fille. « Mesdames, chaque jour, chaque jour de ma vie – matin, midi, la nuit, les premières heures du matin, je pense à elle tout le temps …. Vous savez que les gens disent qu’il faut vous deux ans, trois ans et vous commencez sentir un peu mieux sur le tout, mais tous les jours de ma vie est la même. “», a-t-il poursuit, les larmes aux yeux.

C'est très difficile pour moi de pardonner. Mais je sens la même chose, qu'Oscar doit payer pour ce qu'il a fait. Il doit payer pour cela.

Reconnu coupable de meurtre, en appel, après avoir été condamné en première instance à cinq de prison, pour homicide involontaire, Oscars Pistorius risque au minimum 15 ans de prison pour l’assassinat de sa petite amie. L’athlète paralympique, était présent à l’ouverture de l’audience qui devrait se poursuivre jusqu‘à vendredi, mais n’a pas parlé. Il souffrirait de dépression. « Il a fait état de symptômes de troubles post-traumatiques, d’anxiété et de dépression. Il n’est pas capable de témoigner », a déclaré le psychologue Jonathan Scholtz devant la Haute Cour de Pretoria.

Voir plus