Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Kenya : Safaricom contre Uber

Kenya : Safaricom contre Uber

Kenya

Safaricom, le plus grand opérateur de téléphonie mobile est-africain s’associe à Craft Silicon, un développeur de logiciel local pour créer une entreprise d’appel de taxi.

Les deux partenaires vont lancer une application appelée Littlecabs dans les trois prochaines semaines pour concurrencer Uber, le géant des taxis avec chauffeur, (VTC).

“C’est effectivement un rival d’Uber. Easy Taxi a fermé quand Uber est venu et ce que les gars de la Craft Silicon ont fait, c’est qu’ils sont venus et ont dit, nous pensons que nous pouvons le faire moins cher qu’Uber. Nous pensons que nous pouvons vous diversifier l’offre comme avant, lorsque vous réserviez votre voiture vous pouviez demander à écouter la chaîne de radio que vous vouliez à bord de la voiture”, a déclaré Bob Collymore, PDG Safaricom.

La vision de l'entreprise est de devenir une plate-forme

Safaricom financera le développement de l’application et offrira le réseau de connexion aux voitures qui seront inscrites sur Littlecabs. Les passagers payeront en utilisant le service M-Pesa à partir d’un téléphone portable connecté au réseau Safaricom.

“ La vision de l’entreprise est de devenir une plate-forme et lorsque vous êtes une plate-forme, alors vous êtes plus utile à davantage de gens “, a ajouté Collymore.

Uber a débuté ses activités au Kenya en 2015. Ses services sont appréciés par les usagers pour leur commodité.

Cependant, il rencontre une grande hostilité de la part des sociétés de taxi locales. Cette année, la société de taxi en ligne a déploré plusieurs agressions sur ses chauffeurs et ses voitures.

Voir plus