Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

RIO 2016-Zika : pas de gros risques selon des experts

RIO 2016-Zika : pas de gros risques selon des experts

Brésil

Des experts minimisent les risques de contamination au virus Zika durant les Jeux olympiques et confortent les responsables de l’organisation des Jeux olympiques de Rio

Une nouvelle qui rassure à moins de trois mois des Jeux olympiques de Rio. Le virus Zika ferait moins de victimes que ne le laissent craindre les prévisions. L’assurance vient d’experts qui indiquent que la maladie ne menace qu’un petit nombre de personnes durant l‘évènement. Ils parlent même de risque zéro. « Le risque du virus Zika pendant les Jeux olympiques de Rio est classé comme très faible voire inexistant. Cela a été dit très récemment par le Centre Contrôle et de prévention des maladies, qui est animé par les spécialistes des maladies infectieuses les plus sérieux d’Europe », assure Joao Graneiro, chef de la commission médicale des Jeux.

Des assurances qui interviennent après un appel lancé à l’OMS par plusieurs experts pour le report ou le déplacement des Jeux, afin d’empêcher une accélération de la propagation de l‘épidémie. Une demande rejetée par l’OMS, confortant les organisateurs qui minimisent la situation. « Si nous pensons que cela va créer un problème ou une tendance, nous ne le ferons pas. Plusieurs athlètes ont dit qu’ils pensent à ne pas venir, certains pour soucis spécifiques sur Zika, d’autres pour prendre soin d’eux-mêmes après des saisons éreintantes dans leurs sports respectifs. Notre travail et notre mission restent à protéger tout le monde qui vient ici et nous avons des mesures pour le faire et nous allons le faire », explique le patron de la cellule de la communication de Rio 2016, Mario Andrada.

Le risque du virus Zika pendant les Jeux olympiques de Rio est classé comme très faible voire inexistant.

Pourtant, selon le Centre américain pour le contrôle et la prévention des maladies, les JO pourraient augmenter de 0,25 % le risque global de propagation du virus Zika.

Voir plus