Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Une organisation "Saving the Survivors" vient en aide aux rhinocéros blessés

Une organisation "Saving the Survivors" vient en aide aux rhinocéros blessés

Afrique du Sud

En 2015, une femelle rhincoéros baptisée “Hope”, a été attaquée par des braconniers qui lui ont arraché ses cornes. “Hope”, la miraculée doit sa survie à l’organisation “Saving the Survivors”, qui lui a fait subir une quizaine d’interventions chirurgicales, pour essayer de reconstruire sa face.

Un an après sa mésaventure, les vétérinaires continuent à apporter des soins à Hope. L‘énorme cavité laissée par les braconniers attire les mouches et a besoin d‘être nettoyée chaque jour. Johan Marais et son équipe multiplient les techniques pour refermer la plaie. Mais ne sachant pas comment s’y prendre réélement, ces vétérinaires utilisent des matériaux les plus improbables de la peau d’éléphant, du plastique, du fil de nylon et du fil de fer, et même des vis dans les os du crâne ou encore des lacets. Ce dernier matériel cité aurait contribué à diminuer la plaie d’un demi-centimètre.

‘‘Comme ça démange, elle se gratte, et elle y va de ses deux tonnes… Donc on a beau mettre des protections solides pour couvrir la plaie, elle arrache tout. L’objectif c’est de trouver un moyen de garder cette plaie couverte pour au moins 4 semaines à 6 semaines, avant de refaire le pansement. Mais on n’y arrive pas pour l’instant, donc on trouve une technique différente à chaque fois’‘ a déclaré Gerhard Steenkamp, vétérinaire chirurgien.

Cette opération de sauvetage est utile, analysent les vétérinaires, vu le nombre décroissant de rhinocéros dans le monde. 80 % de sa population se trouvant en Afrique du Sud est menacée par le traffic illégal de cornes, un commerce qui a explosé en Asie où des vertus theurapeutiques leurs sont attribuées.

Voir plus