Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Kenya : au moins un mort dans des manifestations de l'opposition

Kenya : au moins un mort dans des manifestations de l'opposition

Kenya

Encore une journée mouvementée au Kenya. Au moins une personne a été tuée ce lundi dans des manifestations de l’opposition dispersée par la police, à Kisumu, troisième ville du pays.

La victime aurait été atteinte par balles lors de violents affrontements avec les forces de l’ordre. Selon la Croix-Rouge, six autres personnes ont été également blessées par balle lors des échauffourées. Une répression qui ne fait pas reculer l’opposition qui accuse la police. « Je veux exhorter les Kényans à sortir en nombre, et maintenant nous sommes déterminés. Nous allons poursuivre le procureur général, le commandant de comté de Nairobi et le Secrétaire du gouvernement, en particulier pour son rôle dans les morts qui ont eu lieu, a chargé Simba Arati, député de l’opposition. Les gens qui ont été mutilés par la police elle-même. Par conséquent, c’est une indication que nous avons maintenant, une affaire contre la police et l‘État dans son ensemble », a-t-il poursuivi.

La police n’a pas réagi dans l’immédiat aux accusations. Mais, dimanche, le chef de la Police de Nairobi avait mis en garde les militants de l’opposition, les appelant à ne pas se rendre au rassemblement non autorisé de celle-ci s’ils tenaient à leur vie.

Depuis plusieurs semaines, l’opposition kényane proteste contre des nominations à la commission électorale dont elle réclame la démission. Mais le 25 mai, la coalition d’opposition avait décidé de suspendre ses manifestations pour discuter avec le gouvernement.

Après l‘échec des négociations, elle a donc décidé de reprendre ses rassemblements. Des manifestations souvent réprimées dans le sang par les forces de l’ordre. En mai, au moins trois personnes ont été tuées par la police qui avait alors parlé de légitime défense.

Voir plus