Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sci tech

sci-tech

Bénin : des foyers améliorés pour protéger l'environnement et faire des économies

Bénin : des foyers améliorés pour protéger l'environnement et faire des économies

Bénin

Le foyer amélioré, c’est la nouvelle technologie de combustion créée par le centre de recherches Africa Rice au Bénin.

Elle consiste à utiliser les biomasses pour la combustion au moyen d’un fourneau. La technologie est mise au point pour recycler les 40 000 tonnes de balles de riz issues de la transformation de cette céréale chaque année.

Inodore et sans fumée, le foyer amélioré est présenté comme une solution de combustion écologique. “Ces foyers sont adaptés aux conditions africaines parce que c’est pour utiliser différents types de résidus agricoles. Ça peut être des coques de noix de cajou anacarde, ça peut être des coques d’arachides, ça peut être des balles de riz, ça peut être des déchets qui proviennent du champ, nous pouvons seulement découper en de petits morceaux et mettre dans le foyer et ça peut produire de l’énergie thermique et propre”, a déclaré Sali Atanga Ndindeng, Chercheur à Africa Rice.

Ces foyers sont adaptés aux conditions africaines.

Pour l’heure, le foyer amélioré est très peu connu du grand public africain. Cependant, les premières pièces mises sur le marché ont déjà convaincu les utilsateurs. “Avant, moi j’utilisais un foyer à base de charbon de bois. Et on a constaté que ce foyer prenait du temps à prendre. Quand on met le charbon et on met du pétrole dessus, ça met du temps à prendre. Mais ceci, avec les balles de riz, c’est plus pratique, c’est plus rapide. C’est comme le gaz qu’on utilise chez nous”, affirme Odile Dohami, une utilisatrice.

Selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture, le Bénin enregistre chaque année un taux de déforestation d’environ 2,5%, à cause de la carbonisation du bois pour la combustion. Le foyer amélioré semble être un gage pour la préservation de l’espèce végétale, car le charbon de bois cède sa place aux balles de riz, source d’énergie combustible de l’avenir.

Voir plus