Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sport

sport

JO 2016 : Misenga, le réfugié Congolais qui participera aux Jeux

JO 2016 : Misenga, le réfugié Congolais qui participera aux Jeux

Brésil

La liste des réfugiés qui participeront aux JO de Rio a été publiée ce vendredi par le CIO (Comité international olympique). Popole Misenga, originaire de la République démocratique du Congo, fait partie de ces « heureux élus ».

Popole Misenga fait partie des réfugiés autorisés par le CIO à participer aux JO de Rio, au Brésil. Ce judoka, autrefois, membre de la sélection nationale de la RDC, avait été abandonné en 2013 à Rio par son équipe, lors d’un tournoi international de judo qui se déroulait au Brésil.

Trois ans plus tard, le judoka Congolais vit dans un bidonville, au nord Rio. Il est désormais père d’un enfant et vit avec sa compagne, une Brésilienne, la mère de son fils. Le fait d‘être sélectionné par le CIO permet à Misenga de s’entraîner dans des conditions optimales, loin de celles dans lesquelles il se débrouillait autrefois. Il compétira sous les couleurs du CIO.

« Pour moi, cette formation signifie gagner une médaille, afin que le pays (la RDC) n’aille pas à la guerre. Donc, je dois beaucoup de former », dit Popole Misenga.

Ce sont au total dix athlètes réfugiés qui ont été sélectionnés par le CIO. Ils viennent de divers pays, dont la Syrie et le Soudan du Sud et tenteront de se démarquer dans des disciplines comme l’athlétisme, la natation et le judo. Pour Thomas Bach, le président du CIO, ces dix athlètes apportent de l’espoir aux réfugiés à travers le monde.

« C’est la première fois dans l’histoire que nous avons accordé une telle importance à la question des réfugiés. Nous avons invité ces athlètes réfugiés à défiler avec le drapeau du Comité international olympique, à rejoindre les épreuves avec le drapeau du Comité International Olympique », a souligné Mario Andrada, directeur de la communication des Jeux olympiques de Rio 2016.

“Il y a environ deux ans, le Comité international olympique a invité le bureau du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) à sélectionner les réfugiés sportifs à travers le monde. Il avait été prévu de mettre en place une équipe de représentants des réfugiés et nous avons préparé environ 50 personnes et remis les informations les concernant, au Comité pour une analyse plus approfondie », a déclaré Luiz Fernando Godinho, porte-parole du HCR au Brésil.

La question des réfugiés a pris une tournure d’envergure depuis l‘éclatement de la crise migratoire qui ébranle l’Europe.

Voir plus