Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Etats-Unis/Braconnage : interdiction quasi totale du commerce de l'ivoire sur le territoire

Etats-Unis/Braconnage : interdiction quasi totale du commerce de l'ivoire sur le territoire

Etats-Unis

Cette mesure prise jeudi devrait s’appliquer à partir du 6 juillet 2016. L’objectif selon Washington est de s’attaquer au trafic des défenses d‘éléphants africains menacés d’extinction par le braconnage.

Il s’agit en fait de la mise en oeuvre des restrictions énoncées dans le décret du président Obama de 2013, visant à combattre le trafic des espèces sauvages.

Cette interdiction de commerce comporte toutefois quelques exceptions, comme des instruments de musique, des meubles et des armes contenant moins de 200 grammes d’ivoire. Des pièces anciennes, datant d’au moins un siècle, sont également exemptées.

“Nous espérons que les autres nations vont agir rapidement et de manière décisive pour arrêter le flot d’ivoire en mettant en oeuvre des réglementations similaires” a ainsi déclaré la ministre américaine des Affaires intérieures et des Ressources naturelles, Sally Jewell.

Il reste environ 450.000 éléphants aujourd’hui sur le continent africain et on estime à plus de 35.000 le nombre de pachydermes tués chaque année.

Le commerce illégal de l’ivoire est largement alimenté par la demande en Asie et au Moyen-Orient, où les défenses d‘éléphants et les cornes de rhinocéros sont utilisées dans la médecine traditionnelle et en ornementation.

Ce marché des produits illégaux de la faune sauvage pèse 20 milliards de dollars par an, dont trois milliards pour l’ivoire, selon Samuel Wasser, professeur de biologie à l’Université de Washington.

Le braconnage et le commerce d’espèces sauvages protégées est la quatrième plus grande activité criminelle internationale, juste après le trafic d’armes, de drogue et d‘êtres humains.

Selon des experts la seule mesure efficace de conservation qui a mis fin pendant huit ans à ce trafic a été l’interdiction internationale du commerce de l’ivoire en 1989 quand 70.000 éléphants étaient tués chaque année et que la moitié de la population avait été décimée pendant la décennie précédente pour passer de 1,3 million à 624.000.

Voir plus