Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Droits de l'homme : la Côte d'Ivoire appelée à faire plus d'efforts

Droits de l'homme : la Côte d'Ivoire appelée à faire plus d'efforts

Côte d'Ivoire

La Côte d’ivoire doit renforcer les organisations des droits de l’Homme avant le départ de l’ONUCI, l’opération de maintien de la paix de l’ONU dans ce pays. C’est l’appel que vient de lancer Mohammed Ayat, un expert de l’ONU.

Dans la perspective du départ de l’ONUCI, les autorités ivoiriennes sont invitées à réformer la Commission nationale des droits de l’Homme en la dotant de moyens nécessaires devant garantir son indépendance.

Le ministère des Droits de l’Homme et des Libertés publiques doit s’impliquer dans la mise en œuvre de la loi sur la protection des droits de l’Homme recommande par ailleurs l’expert. Ceci permettra, argumente-t-il, aux organisations de la société civile de jouer pleinement leur rôle.

S’il faut se féliciter des avancées notables comme la réparation et l’indemnisation des victimes de crises survenues en Côte d’Ivoire, du fait de la Commission Nationale pour la Réconciliation et l’Indemnisation des Victimes, l’expert de l’ONU recommande néanmoins aux autorités judiciaires d’assurer une justice équitable à toutes ces personnes.

La lutte contre l’impunité, conclut l’expert onusien, est un facteur essentiel de prévention des violences intercommunautaires dans le pays. Le mandat de l’ONUCI en Côte d’Ivoire s’achève le 30 juin 2017. L’ONUCI avait été créée le 4 avril 2004. Elle remplaçait la Mission des Nations Unies en Côte d’Ivoire(MINUCI) dont le but était de faciliter la mise en œuvre par les protagonistes ivoiriens de l’accord de paix de janvier 2003. L’ONUCI était restée dans le pays après l‘élection présidentielle et la crise politique qui avait suivi. Objectif, assurer la sécurité des civils et aider le gouvernement dans ses efforts de réinsertion des ex-combattants.

Voir plus