Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Web

web

Nigeria : un an de Buhari moqué par l'opposition

Nigeria : un an de Buhari moqué par l'opposition

Anniversaire

L’ancien parti au pouvoir du Nigeria, le PDP, affirme que le président Buhari a perdu un an au pouvoir et pour illustrer ses propos, celui-ci a utilisé un moyen plutôt original, une série de dessins animés.

L’ancien parti au pouvoir qui représente la figure de proue de l’opposition, (PDP) a adopté une posture satirique pour juger la gouvernance pendant un an de Muhammadu Buhari, tout en soulignant que les 356 jours avaient été du gâchis.

Le parti a posté sur son compte Twitter officiel une série d’images intitulées ‘’ Comment Buhari a ruiné le Nigeria en seulement 1 an’‘, des images qui parlent des questions d’insécurité, la lutte sélective contre la corruption, une économie défaillante, des promesses non-tenues et le coût élevé de la vie.

Au-delà du gouvernement, le PDP s’en est également pris au parti (APC) qui porta Buhari au pouvoir. Les images étaient accompagnées du hastag #PMBWasted 365Days.

L’APC est accusé notamment de renier toutes les promesses de campagne qui l’a amené au pouvoir, citant entre autres l’allocation de 5000 Naira promise aux jeunes chômeurs nigérians et celle de créer 20,000 emplois pour la jeunesse.

La moquerie a touché au slogan de campagne de l’APC, le décrivant comme un cheval de Troie fait d’un ‘‘balai’‘, emblème du parti, mais qui a amené avec lui la souffrance, un coût élevé de la vie, un approvisionnement en électricité de piètre qualité, le non-paiement des salaires et la perte des emplois.

D’autres images accusent le président de ne pas faire assez face aux attaques présumées des bergers peuls qui auraient ‘‘envahi’‘ les Etats du sud du pays et qui seraient impliqués dans une série de meurtres.

La monnaie du pays, le naira, ne fut pas épargnée, le PDP soutient que c’est un domaine avéré quant à l‘échec de Buhari. Il indique par ailleurs que c’est sa (Buhari) stratégie monétaire qui a conduit à la floraison du marché noir du dollar dont souffre le peuple.

Mahammadu Buhari a passé une année au pouvoir. Pendant que la présidence nigériane compte ses avancées dans la reprise sur la bonne voie , l’opposition soutient que le pays le plus peuplé d’Afrique recule.

S’il y a un domaine que la critique, ou mieux le sarcasme, n’a pas touché, c’est bien le cas Boko Haram où le nouveau gouvernement semble faire de grands efforts dans sa lutte contre le groupe d’insurgés.