Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Afrique du Sud : l'opposant Julius Malema en campagne en vue des municipales du 3 août prochain

Afrique du Sud : l'opposant Julius Malema en campagne en vue des municipales du 3 août prochain

Afrique du Sud

Le parti d’opposition sud-africain, les Combattants pour la liberté économique (EFF) , du très controversé Julius Malema, est en campagne dans la province du KwaZulu Natal, fief du président Jacob Zuma, en vue des élections municipales du 3 août 2016.

La campagne pour les municipales bat son plein dans le pays depuis quelques semaines. Ce dimanche, le leader de l’opposition s’est rendu dans le centre de Kwadukuza à Luthuli, où il a appelé à un ralliement massif lors de l‘échéance du 3 août prochain.

‘’ Nous devons sauver l’Afrique du Sud et l’EFF est là pour sauver l’Afrique du Sud afin que l’Afrique du Sud ne devienne par un autre état africain raté. L’ANC est à l’honneur depuis 22 ans, il est temps de voter pour l’avenir. Arrêtons de regarder en arrière, voici le parti que vous avez choisi, c’est le parti qui va vous sortir de la pauvreté. ‘‘A déclaré le leader de l’EFF.

Une cause à laquelle semble adhérer plusieurs citoyens qui épousent l’idée de changement et de renouveau prônée par l’ancien chef de la branche étudiante de l’ANC.

“Notre leader n’est pas un adulte. Nous voulons quelqu’un de plus jeune. Quelqu’un qui peut comprendre ce que l’on vit parce que nous, les jeunes d’Afrique du Sud, beaucoup d’entre nous sont au chômage, il y a de gros problèmes de drogues, il faut investir dans la jeunesse”, s’est exprimé une habitante de Kwadukuza.

“Parfois, vous envoyez votre CV à la municipalité. Vous pouvez attendre six mois, mais vous voyez les gens qui y travaillent et vous ne savez pas comment ils sont arrivés là”. En fait, “on veut résoudre le problème de corruption. C’est ça dont on veut s’occuper. On ne veut pas d’un gouvernement corrompu,” à renchéri un autre habitant.

Les membres du EFF espèrent désormais confirmer leur ancrage dans le paysage politique du pays lors de ces municipales. Julius Malema, qui se fait appeler « Commandant en chef » par ses supporters, a ainsi promis samedi un lopin de terre, de l’électricité et de l’eau aux pauvres et des toilettes dans toutes les résidences du pays.

La campagne pour les municipales se tient dans un contexte politique tendu en Afrique du Sud, alors que les membres du EFF et une partie de la population, réclament de plus en plus le départ du président Jacob Zuma. Julius Malema a déclaré dans une de ses interventions ne pas exclure le recours à la violence pour renverser le gouvernement.

Voir plus