Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Brésil : un viol collectif soulève de vives colères

Brésil : un viol collectif soulève de vives colères

Brésil

La police brésilienne a identifié quatre suspects, parmi plus de 30 individus, accusés du viol d’une jeune fille de 16 ans, à Rio de Janeiro. L’indignation est à son comble dans le pays.

Un des suspects a posté la vidéo du viol, montrant la victime inconsciente, sur Twitter. Ce qui a provoqué une grosse vague d’indignation à travers le pays. Des dizaines de Brésiliennes ont organisé ce vendredi une manifestation pour dénoncer le machisme et exiger des mesures immédiates contre les auteurs de cet acte.

Joana Cocareli, journaliste locale, présente à la manifestation des femmes : “ce qui est arrivé à cette jeune fille est tout à fait inacceptable. Ce phénomène est une alerte rouge qui a finalement obtenu l’attention non seulement ceux qui sont préoccupés par le sort des femmes, mais aussi de ceux qui n’en sont pas vraiment préoccupés. Ça a pris une tournure d’horreur. Et ça a même attiré l’attention des machos, et même des femmes qui sont de leur côté aussi. “

C'est une question beaucoup plus profonde (...) Le viol se produit tous les jours.

“Ce combat est un combat pour l’ensemble de la société brésilienne, un combat dirigé par des femmes”, a dit pour sa part Paulo Petersen, un manifestant présent lui aussi ce vendredi.

Le réseau sosial Facebook est très utilisé au Brésil. Parmi ses nombreux utilisateurs, Dilma Rousseff, la présidente suspendue de ses fonctions. Elle a changé sa photo de profil, la remplaçant par celle de Venus, en signe de soutien à la jeune ville violée, mais aussi pour appeler à la fin de la “culture du viol.”

L‘écrivaine Maria Rodrigues Perreira a elle touché un sérieux problème du doigt, délarant que le viol est fortement encrée dans les esprits au Brésil. “ C’est une question beaucoup plus profonde qu’une simple protestation au sujet de ce qui est arrivé à une jeune femme. Le viol se produit tous les jours “, dit-elle.

Quant à la victime, elle a contacté la police afin de donner les détails sur ce qui lui est arrivé. Selon les autorités, la jeune fille a laissé entendre que plus de 30 hommes (dont des adolescents) l’ont agressée. Elles (les autorités) ont ajouté ne pas être en mesure de confirmer le nombre avancé par la victime, car étant à la recherche des autres suspects.

Le président brésilien par intérim, Michel Temer, a affirmé que son gouvernement se réunira avec les chefs de la sécurité pour discuter sur le type de lutte à adopter contre les violences faites aux femmes.

Voir plus