Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Nigeria : le gouvernement exaspéré par les attaques contre les infrastructures pétrolières

Nigeria : le gouvernement exaspéré par les attaques contre les infrastructures pétrolières

Nigéria

Les principales parties prenantes du secteur pétrolier reéléchissent à une solution pour mettre un terme aux « actes de vandalisme » de plus en plus récurrents.

Le gouvernement nigérian et ses partenaires dans la région du Delta du Niger déterminés à travailler ensemble pour mettre un terme aux attaques contre les installations pétrolières. Le ministre d‘État en charge du pétrole Ibe Kachikwu a indiqué aux journalistes que chaque État de la région du Delta va désigner une équipe de 4 à 5 personnes afin qu’elle aide les forces de sécurité à protéger les infrastructures pétrolières dans leurs États respectifs.

Cette décision intervient après un assaut revendiqué par le groupe des Niger Delta Avengers contre des infrastructures de Chevron jeudi. Coût de l’opération pour la compagnie américaine : des pertes estimées à 90 000 barils sur les 167 000 qu’il exploite journellement sur le site attaqué. Avant Chevron, Shell, ENI et ExxonMobil avaient déjà essuyé des attaques similaires.

Conséquences économiques

L‘économie nigériane paie un lourd tribut du fait des actes de vandalisme sur ses installations pétrolières. Du fait de ces attaques repetées, la production du pays a chuté à son plus bas niveau depuis 20 ans. Dans un premier temps, le gouvernement nigérian a répondu en renforçant la présence de l’armée dans les zones considérées comme à risque.

Au terme de la rencontre de jeudi cependant, les communautés locales ont dit leur disponibilité à aider le gouvernement fédéral à mettre un terme au vandalisme. A condition qu’une plateforme pertinente leur soit accordée.

Les hommes du Niger Delta Avengers disent militer pour une meilleure redistribution des revenus pétroliers dans le Delta du Niger, mais aussi contre la pollution dont sont responsables les compagnies pétrolières dans la région.

Voir plus