Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Soudan du Sud : la situation inquiétante des réfugiés à Wau

Soudan du Sud : la situation inquiétante des réfugiés à Wau

Sud-Soudan

Le Soudan du Sud et ses millions de réfugiés. A Wau, une des principales villes du pays, l’afflux de déplacés inquiète de plus en plus.

Des files à longueur de journée, dans l’attente d’une aide alimentaire. Un spectacle fréquent dans les camps de réfugiés au Soudan du Sud, comme à Wau, où vivent, depuis décembre 2015 plus de 95.000 réfugiés, selon la Commission Secours et Reconstruction du Soudan du Sud.

Il s’agit en majorité de déplacés qui ont fui leurs villages pris dans l‘étau des combats entre agriculteurs et éleveurs, pour s’installer dans cette ville, une des principales du pays. Un afflux massif de réfugiés qui rend les conditions de vie plus que difficiles, notamment pour les enfants. « D’après de nombreux indicateurs et les tests de dépistage que nous avons faits aux enfants, juste après leur arrivée et un peu après, la situation s’est vraiment détériorée. Il y a presque trois fois plus de cas de malnutrition qu’avant le conflit », explique Shafeeq-ur-Rehman, chef du bureau de l’UNICEF à Wau.

Cet accroissement des réfugiés a également un impact sur les ressources et les services sanitaires et scolaires de la ville. Au vu de ces conditions difficiles, certains déplacés n’ont qu’une seule envie : quitter les camps de réfugiés et rejoindre leurs villages. « Nous n’appartenons pas à cette zone. Nous n’y habitons pas. Nous ne sommes pas de Bahr Al Gazal, nous venons de la région du Haut-Nil, de trois États – Jonglei, Haut-Nil et Bentiu. Nous devons y retourner », pense Stephen Walhol, dirigeant communautaire travaillant au dispensaire du site de Protection des Civils de la ville.

Depuis l‘éclatement de la crise présidentielle en 2013, plus de deux millions de Sud-Soudanais ont abandonné leurs villages pour fuir les combats.

Voir plus