Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Somalie : l'annonce par le Kenya de la fermeture du camp de Dadaab inquiète les autorités somaliennes

Somalie : l'annonce par le Kenya de la fermeture du camp de Dadaab inquiète les autorités somaliennes

Somalie

Le président Hassan Sheik Mohamed a réagi à la volonté exprimée par le Kenya de fermer le camp de réfugiés de Dadaab qui abrite plus de 300.000 somaliens, estimant qu’une telle initiative n’est pas dans l’intérêt des deux pays.

Le chef de l‘État somalien pense qu’il faut plutôt se mettre d’accord sur une manière de ramener ces réfugiés de façon ordonnée, digne et dans le respect des conventions internationales. Mogadiscio souhaite par ailleurs que cette situation n’affecte pas ses relations avec Nairobi.

Cette décision de fermer le camp de réfugiés de Dadaab est jugée très préoccupante par le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR). Amnesty international se dit également contre le renvoi des Somaliens, mais avec un bémol. L’organisation reconnaît que la communauté internationale ne remplit pas suffisamment son rôle.

Les autorités kényanes ont brandi la thèse sécuritaire pour justifier leur décision. Nairobi affirme que ce camp sert de lieu de préparation des attaques islamistes dont le pays est souvent victime. Selon les autorités kényanes, les attentats contre le centre commercial Westgate, en 2013, et l’université de Garissa, en 2015 auraient été planifiés dans le camp de Dadaab.

L’accord sur les réfugiés somaliens conclu en 2013 entre Nairobi, Mogadiscio et le HCR, expire en septembre prochain. En avril 2015, le Kenya avait déjà annoncé la fermeture de ce camp. Reste à savoir si cette fois-ci, elle mettra sa menace à exécution.

Voir plus