Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Musique : la chanteuse camerounaise Anne-Marie Nzié quitte la scène

Musique : la chanteuse camerounaise Anne-Marie Nzié quitte la scène

Décès

La diva de 84 ans est décédée dans un hôpital de Yaoundé des suites de maladie.

Annoncée à plusieurs reprises comme morte sur les réseaux sociaux, Anne-Marie Nzié hospitalisée depuis le 9 mai dernier a finalement rendu l‘âme dans la nuit du 24 mai dernier. La triste nouvelle a été confirmée à la télévision nationale publique, CRTV, lors de sa dernière édition du journal et relayée aussitôt par les médias locaux.

Considérée comme la « reine du Bikutsi » au Cameroun, Anne-Marie Nzié – née en 1932 à Lolodorf dans la région du Sud Cameroun – débute sa carrière musicale dès l‘âge de huit ans. Elle intégre le groupe de son frère ainé, Cromwell Ndzié, comme choriste à l‘âge de 23 ans, en 1955. Elle connaîtra son premier succès avec son titre Malundi et se produira sur tout le continent. En 1958, elle collabore avec Gilbert Bécaud et obtient un contrat chez Pathé Marconi Records, ce qui lui permettra de se produire à l’Olympia en France.

Anne-Marie Nzié se révélera une fois de plus aux yeux du continent avec sa chanson Liberté en 1984, un véritable exploit pour l’artiste. Un titre qui parle de la liberté du peuple camerounais en particulier et africain en général. Un riche parcours qui permet à l’icône de la musique camerounaise d‘être honorée Chevalier de la Légion d’honneur par le gouvernement français, deuxième artiste camerounaise après Manu Dibango.

Discographie

 
  • 1954 : Mabanze (son premier disque, 45 tours)
  • 1985 : Liberté (Pathé Marconi Records)
  • 1996 : Béza Ba Dzo (Indigo, Label Bleu)

Anne-Marie Nzié – Concert cinquantenaire de l’indépendance du Cameroun