Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Au Kenya, l'opposition suspend momentanément son mouvement de grève et appelle à un dialogue

Au Kenya, l'opposition suspend momentanément son mouvement de grève et appelle à un dialogue

Kenya

L’opposition kenyanne suspend ses manifestations hebdomadaires appelant à la dissolution de la commission électorale (IEBC), mise en place afin de gérer la présidentielle du 08 aout 2017. Un organe dont la crédibilité est mise en doute par la coalition de l’opposition.

La coalition pour la réforme et la démocratie (CORD) emmenée par Raila Odinga et plusieurs organisations de la société civile réclament la dissolution de l’actuelle IEBC, qui avait organisé la présidentielle de 2013 remportée par Uhuru Kenyatta. Le résultat avait été contesté par M. Odinga qui dénonçait des actes de corruption, et un scrutin entaché de fraude.

Un mouvement mis sur pied pour ouvrir la voie au dialogue, selon les responsables qui menacent tout de même de retourner dans la rue si leur exigence n’est pas prise en considération d’ici le 5 juin.

Trois personnes ont été tuées lundi, alors que les manifestations entraient dans leur quatrième semaine. Des dizaines d’autres ont été blessées en divers autres endroits du pays selon l’opposition qui n’a donné aucun chiffre exact. La police de son côté fait état de 29 policiers dans ses rangs.

Des manifestations réprimées par la police anti-émeute qui a usé de canons à eau, gaz lacrymogène et coups de bâtons pour disperser des rassemblements dans plusieurs villes du pays notamment, la capitale Nairobi, dans la ville portuaire de Mombasa, à Kisumu et Siaya.

Voir plus