Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Malawi : une femme chef de tribu se bat contre le mariage précoce

Malawi : une femme chef de tribu se bat contre le mariage précoce

Malawi

Bannir le mariage précoce au Malawi, c’est le combat courageux de Theresa Kachindamoto, une ancienne secrétaire dans une université malawite, devenue en 2013, chef traditionnelle de la région de Dezda au centre du pays.

Surnommée la “Terminator des mariages précoces” elle a bousculé les coutumes et traditions de sa tribu en bannissant le mariage des mineurs de tout sexe, très répandu dans le pays.

Résultat, plus de 850 mariages précoces annulés dans sa tribut, permettant ainsi aux mineurs concernés de reprendre le chemin de l‘école.

Les enfants doivent aller à l'école

Dans un pays où la pauvreté pousse les familles à se décharger de certains de leurs enfants par le biais du mariage, le combat de Chief Theresa Kachindamoto n‘était pas du tout facile.

“Les parents disaient “nous avons des droits sur nos filles et nos garçons et personne ne peut nous interdire de faire d’eux ce que nous voulons”. Alors je leur ai dis, bien ! Ça suffit ! Je vais changer les choses. Je ne veux plus qu’elles se fassent de la sorte. Les enfants doivent aller à l‘école. Parce que quand une fillette est instruite, elle peut vous aider dans le futur”, a-t-elle expliqué.

Haïe et menacée de mort par certains parents conservateurs des traditions,Theresa Kachindamoto est regardée comme une héroïne par les mineurs qu’elle libère du mariage précoce, car elle leur permet de scruter de nouveaux horizons.

Judith Kabango, une ancienne mineure mariée parle de sa nouvelle vie. “ Mon objectif actuel, c’est mon éducation. Je ne reculerai pas parce que je sais ce que c’est d‘être mariée. J’ai perdu un précieux temps. Maintenant, je consacre tout mon temps à étudier pour mon avenir et celui de mon enfant.”

Le combat contre le mariage précoce de Theresa Kachindamoto a retenu l’attention du gouvernement, qui a ainsi promulgué en 2015, une loi fixant l‘âge légal du mariage à 18 ans.

Voir plus