Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

Nigeria : baisse du PIB

Nigeria : baisse du PIB

Nigéria

Le PIB du Nigeria a subi une baisse de 0,36 % au premier trimestre de cette année, exerçant du coup une forte pression sur la Banque centrale du pays.

L’information émane du Bureau nigérian de la statistique (NBS), qui a ajouté que cela constitue la pire crise que traverse le Nigeria, première puissance économique du contiuent africain. Cette baisse est faire en comparaison avec la croissance de 3,96 % au premier trimestre 2015 et celle de 2,11 % au quatrième de la même année.

Selon les analystes, compte tenu de cette situation, la Banque centrale du Nigeria devra certainement prendre des mesures particulières lors de la réunion de son Comité de politique monétaire (MPC), prévue pour la semaine prochaine.

La plus grande chute de la croissance vient du secteur des produits manufacturiers, qui est caractérisé par un système complexe et rigide.

La chute des prix du pétrole explique en grande partie cette situation. Les ventes du brut représentent à elles seules 70 % du revenu national du Nigeria. Aux dires de John Ashbourne, analyste-Afrique chez Capital Economics, « ceci est probablement la pire performance de l‘économie depuis le milieu des années 1990. »

Pour faire face à la situation, la Banque centrale a imposé des restrictions de change et maintenu l’ancrage du naira par rapport du dollar. Mais les entreprises étrangères, frileuses, ont ralenti leurs investissements. Elles redoutent une dévaluation de la monnaie nationale, compte tenu de la chute des revenus du pétrole.

Muhammadu Buhari, le président nigérian, a refusé d’appliquer un taux de chage plus flexible, contrairement à la proposition du FMI (Fonds monétaire international). John Ashbourne pense que « la plus grande chute de la croissance vient du secteur des produits manufacturiers, qui est caractérisé par un système complexe et rigide. Il est maintenant clair que ces politiques ont, comme nous l’avons longtemps soutenu, fait le nid de cette mauvaise situation que nous voyons aujourd’hui. »

Le naira subit une pression du fait aussi de l’inflation. La semaine dernière, le Bureau nigérian de la statistique a affirmé que le niveau de l’inflation a grimpé à près de 13,7 % en avril dernier, son plus important pic en six ans.

Voir plus