Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Burkina Faso : les populations dans l'attente des résultats des municipales

Burkina Faso : les populations dans l'attente des résultats des municipales

Burkina Faso

Environ 5,5 millions d‘électeurs se sont rendus aux urnes pour élire les 20.000 conseillers municipaux qui à leur tour, éliront les maires des 368 communes du pays pour les 5 prochaines années. L’heure est maintenant à l’attente des résultats de cette consultation électorale.

Le vote s’est déroulé dans le calme. Le président de la Commission nationale électorale a dénoncé cependant des actes de nature à perturber son bon déroulement dans certaines circonscriptions.

“J’ai entendu dire qu’à Dapelogo, il y a certaines populations qui interdisent par exemple le déploiement du matériel électoral. C’est dommage. Mais, c’est gens-là, ce sont certainement des sympathisants ou des militants de partis politiques. C’est la raison pour laquelle je dis : la responsabilité en incombe aux premiers chefs des partis politiques. C’est à eux de les interpeller, leur dire que, au nom de la démocratie, qu’ils cessent ce qu’ils sont en train de faire”, a déclaré Me Barthélemy Kéré, président de la Commission électorale nationale indépendante.

J'ai voté pour que les conseillers municipaux et le prochain maire réparent bien nos routes et surtout règlent les coupures d'eau récurrentes dans notre quartier.

De leurs futurs maires dont l‘élection s’est tenue ce dimanche, les populations disent attendre des réponses aux problèmes auxquels leurs cités sont confrontées.

“J’ai voté pour que les conseillers municipaux et le prochain maire réparent bien nos routes et surtout règlent les coupures d’eau récurrentes dans notre quartier”, a dit Amado Ilboudo, un électeur de Gueswenbala, dans la banlieue sud de Ouagadougou.

Eponine Millogo, une électrice suggère que ‘‘chaque personne qui sera élue, travaille dans la justice, dans la paix et dans la joie, aussi dans la solidarité afin que ce pays-là puisse aller de l’avant. Parce que si nous travaillons dans le désordre, dans l’anarchie vraiment, on voit que le pays sera toujours derrière. On ne pourra pas avancer”.

Au Burkina Faso, la plupart des communes sont jumelées à des villes africaines et européennes, françaises notamment. Ces jumelages permettent aux communes de bénéficier de différents projets de développement qui ont un impact réel sur la vie des populations.

Ces élections municipales sont les premières à être organisées au Burkina Faso depuis la chute de Blaise Compaoré en 2014. Et le président du Burkina Faso, Roch Marc Christian kaboré pour qui ces municipales sont ‘‘un des maillons les plus importants qui manquaient à la chaine’‘, se satisfait de ‘‘la mise en place des mairies et des conseils régionaux qui vont permettre d’accomplir cette mission de démocratie à la base”.

Les résultats de ce scrutin ne seront pas connus avant une semaine.

Voir plus