Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Somalie : l'ONU pour des élections en août

Somalie : l'ONU pour des élections en août

Somalie

Les membres du Conseil de sécurité des Nations Unies en visite en Somalie ont appelé jeudi les autorités au respect du calendrier électoral.

Les premières élections au suffrage universel depuis 40 ans étaient prévues en 2016, à l’expiration du mandat des institutions actuelles, en place depuis 2012. Mais le gouvernement semble y avoir renoncé en raison des délais jugés trop courts et de l’insécurité. Préférant confier aux clans, l‘élection des députés d’une chambre basse et aux représentants régionaux celle d’une chambre haute.

Un système qualifié de meilleur et de plus représentatif par les diplomates. Pour ces derniers, cette formule est une étape vers de réelles élections démocratiques en 2020.

“Nous avons eu des discussions très sérieuses sur le processus politique afin que les élections aient lieu au moment prévu par les dirigeants, ce qui veut dire des élections en août 2016”, a déclaré Matthew Rycroft, l’ambassadeur du Royaume Uni aux Nations Unies devant les journalistes.

Nous sommes inquiets d'un possible retard, nous sommes inquiets que des gens essayent de tirer parti de cet accord

Mais le parlement somalien tarde à soutenir la réforme électorale initiée par le gouvernement. Un grain de sable qui risque de bloquer la machine électorale. Justifiant du coup, cette appréhension du diplomate britannique.
“Nous sommes inquiets d’un possible retard, nous sommes inquiets que des gens essayent de tirer parti de cet accord”, a souligné Matthew Rycroft.

En avril de cette année pourtant, l’ONU avait salué les progrès réalisés par la Somalie concernant la préparation de cette échéance électorale. Michael Keating, représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies se félicitait ‘‘des avancées significatives qui ouvrent la voie à une planification pratique des élections.’‘

La Somalie tente de sortir du chaos et de la guerre civile dans lesquels elle a sombré en 1991. Une volonté qui se heurte malheureusement à l’action des insurgés islamistes shebab qui ont juré la perte des fragiles autorités somaliennes, épaulées dans leur combat par la Force de l’Union africaine (Amisom), déployée dans le pays depuis 2007.

Voir plus